Marc Degryse
Opinion

01/12/15 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

"Notre compétition est sous-estimée"

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, la Jupiler Pro League est sous-estimée comme en témoignent les résultats européens des clubs belges.

"Notre compétition est sous-estimée"

Le plus bel exploit est venu de Gand à Lyon. © BELGA

Même si Bruges a perdu face à Naples, nos clubs encore engagés sur la scène européenne conservent toutes leurs chances de passer l'hiver. Je pense qu'ils se qualifieront tous les trois. Ce serait la deuxième campagne réussie de suite, après les bonnes prestations continentales de Bruges et d'Anderlecht l'an dernier. C'est sans doute un signe que notre compétition est sous-estimée, car l'équipe nationale n'est plus la seule équipe belge à faire parler d'elle en Europe.

Le plus grand exploit est évidemment venu de Gand. Gagner en déplacement en Ligue des Champions, c'est exceptionnel. Et pourtant, les Buffalos ont souffert. Heureusement, ils ont pu compter sur un Danijel Milicevic en grande forme pour recoller au score sur coup franc.

La combinaison mise au point pour tromper le gardien lyonnais était une nouvelle preuve que tous les éléments qui peuvent influencer un match sont pris en compte par Hein Vanhaezebrouck, qui travaille tout dans les moindres détails. La deuxième mi-temps était loin du meilleur football de Gand, mais Kalifa Coulibaly a offert une victoire précieuse, qui place les Gantois en excellente position pour la deuxième place.

Personne ne pouvait s'attendre à ça après le tirage au sort. Enfin, personne, sauf Vanhaezebrouck. Je me souviens l'avoir interrogé ce jour-là et il m'avait dit qu'il visait la qualification. Ma réaction, ça a été : " En Europa League quand même ? " Mais lui pensait déjà que la deuxième place était possible. C'était sans doute le seul à y croire.

Je pense que Gand jouera les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Le Zenit est presque en vacances, Axel Witsel est suspendu... Il reste à espérer qu'Hulk soit déjà parti en vacances au Brésil ! En tout cas, on en est arrivé au point où une qualification pour l'Europa League serait une déception. Le club est sur un nuage, et un huitième contre le Barça ou le Real serait un superbe couronnement pour cette année fantastique.

Partager

Les Mauves parviennent à gagner sans que ce soit mérité, grâce à une meilleure concentration.

Comme les Gantois, Anderlecht a souffert mais s'est imposé en France. Stefan El Shaarawy a causé beaucoup de problèmes à Guillaume Gillet en début de match, mais le Sporting a arraché les trois points grâce à cette force mentale qui lui faisait si souvent défaut en fin de match l'an dernier. Maintenant, les Mauves parviennent à gagner sans que ce soit mérité, grâce à une meilleure concentration et à la conviction profonde de pouvoir gagner ce genre de match.

Silvio Proto, qui est souvent critique envers ses équipiers, a cette fois été un capitaine exemplaire en montrant qu'il pouvait faire la différence. Kara Mbodj m'a beaucoup plu à Monaco, tout comme Frank Acheampong qui a encore marqué les esprits en sortant du banc.

Par contre, des joueurs comme Stefano Okaka et Youri Tielemans semblent avoir besoin de repos, et le programme d'Anderlecht jusqu'au Nouvel An s'annonce chargé. Mais les Mauves ont une revanche à prendre contre Qarabag, et ils ont gagné deux matches sans spécialement y mettre la manière cette semaine. Ils savent comment gagner, et ils devront le faire pour passer l'hiver en Europe.

Pour Bruges, la bonne nouvelle est venue de Varsovie, où le Legia a battu Midtjylland. Si les Brugeois gagnent au Danemark, ils seront qualifiés et les hommes de Michel Preud'homme sont dans une bonne spirale. Les blessés commencent à quitter l'infirmerie, Hans Vanaken et Stefano Denswil prestent à un bon niveau et la forme étincelante de Jelle Vossen fait oublier l'acclimatation difficile de Leandro Pereira.

C'est dommage que cette affiche face à Naples ait dû se jouer dans une ambiance de match de réserves, sans spectateur. Mais ce Bruges-là trouve facilement le chemin des filets, et ça devrait lui permettre d'aller chercher la qualification en Scandinavie pour offrir à la Belgique un trois sur trois inattendu.

Nos partenaires