Nigeria - Islande 2-0 (doublé de Musa), encore un espoir pour l'Argentine dans le Groupe D

22/06/18 à 19:43 - Mise à jour à 19:44

Source: Belga

(Belga) Le Nigeria a battu l'Islande 2-0 (mi-temps: 0-0)) vendredi à Volgograd, grâce à un doublé d'Ahmed Musa (49e, 75e), pour s'installer à la 2e place du groupe D du mondial-2018 de football en Russie. Ce qui laisse encore un espoir de qualification à l'Argentine.

L'avant-centre nigerian de Leicester City Kelechi Iheanacho, et l'attaquant du CSKA Moscou Ahmed Musa, tous deux absents jeudi passé au coup d'envoi face à la Croatie (0-2), étaient cette fois titulaires. Ils allaient d'ailleurs être associés dans la confection du premier but. Côté islandais, le sélectionneur Heimir Hallgrimsson avait changé deux joueurs par rapport à ceux qui avaient débuté contre l'Argentine (1-1). Jon Bodvarsson, préféré à Emil Hallfredsson, et Rurik Gislason, qui remplaçait Jóhann Berg Gudmundsson, blessé mais sur le banc, étant les gagnants de ce turn-over. L'Islande présentait ainsi un visage plus offensif. Alors qu'elles pouvaient réaliser une toute bonne opération, aucune des deux équipes n'allait pourtant prendre le moindre risque au cours de la première mi-temps de cette rencontre plutôt contrôlée par les Islandais. Même si la possession de balle était à l'avantage du Nigeria (60-40). La seule véritable occasion fut islandaise, lorsque Alfredo innbogason, l'auteur du but contre l'Argentine, arriva juste trop tard pour reprendre valablement un coup-franc de Gylfi Sigurdsson à la 45e. A la reprise Peter Etebo contraignit par contre d'emblée le gardien Hannes Halldorsson à neutraliser une frappe puissante à ras de terre des 25 mètres. Puis Iheanacho avança en contre-attaque dans le camp islandais et servit Victor Moses sur sa droite. Le centre de ce dernier fut contrôlé par Musa dont la demi-volée fit mouche (1-0, 49e). C'est également Musa qui doubla le score à la 75e après la réception d'un dégagement de Kenneth Omeruo. Il se lança alors dans un impressionnant solo au sein de la défense islandaise, et le ponctua victorieusement. L'Islande a eu l'occasion de réduire le score sur penalty grâce au VAR à la 83e, mais Gylfi Sigurdsson a tiré au-dessus. L'arbitre neo-zélandais Matthew Conger n'avait en première lecture pas sanctionné une charge de Tyronne Ebuehi sur Finnbogason. A l'affiche mardi prochain le 26 juin lors de la 3e et dernière journée: Nigeria - Argentine (20 heures à Saint-Petersbourg) et Islande - Croatie (20 heures à Rostov-sur-le-Don). Un nul devrait suffire aux Super Eagles car l'Islande (1 pt, diff: -2) devrait alors battre la Croatie, déjà qualifiée, par trois buts d'écart. L'Albiceleste (1 pt, diff: -3) peut encore s'en sortir en battant le Nigeria, comme en 1994, 2006 et 2014. A condition que l'Islande ne batte pas à son tour la Croatie... (Belga)

Nos partenaires