Nicolas Frutos : "Biglia n'a pas de personnalité. Il est terriblement influençable"

20/03/15 à 09:00 - Mise à jour à 19/03/15 à 18:22

Source: Sportmagazine

Aujourd'hui entraîneur au Paraguay, l'ancien buteur mauve, Nicolas Frutos, a toujours le coeur anderlechtois mais il s'est brouillé avec son ancien coéquipier, Lucas Biglia.

Nicolas Frutos : "Biglia n'a pas de personnalité. Il est terriblement influençable"

Nicolas Frutos et Lucas Biglia côte à côte, une image ancienne. © BELGA

Il n'y a pas si longtemps, tu as avoué que la plus grande tristesse de ta carrière, c'était de ne plus avoir de contact avec Lucas Biglia. "Il a oublié ses vrais amis", avais-tu dit. Pas d'amélioration depuis ?

Non, aucune. Pourtant, je suis quelqu'un qui aime bien régler les problèmes. Ici, ce n'est pas encore le cas. Je suis très fidèle comme ami, mais là je ne comprends vraiment pas. J'ai peut-être une explication à donner, mais je ne suis pas sûr et de toute façon, c'est du domaine du privé. Mais je pense qu'il a des personnes à ses côtés qui ne lui donnent pas de bons conseils. Pas contre moi, mais en règle générale. Parce que quand j'entends qu'il dit de mauvaises choses sur Anderlecht ou sur Herman, ce n'est pas normal, ce n'est pas Lucas. Il y a quelqu'un qui lui met les mots dans la bouche.

Lucas avait réagi en déclarant : "Je sais qui sont mes vrais amis, je suis un personnage avec de la classe."

C'est vrai, c'est un bon garçon, mais il n'a pas de personnalité. Il est terriblement influençable.

En même temps, la rumeur raconte que tu l'avais accueilli par une baffe dans la figure à Independiente. En fait, à bien y regarder, vos caractères sont très différents. Tu es extraverti et blagueur, il est plus timide et renfermé.

Oui, c'est vrai. Mais ce n'est pas une question de caractère. Lucas et moi, on dormait ensemble, ma fille dormait avec lui et sa femme dans leur lit. On avait une relation d'amis proches. C'est des choix dans la vie, je ne vais pas pleurer pour ça, mais c'est triste.

Par Martin Grimberghs à Asuncion

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Nicolas Frutos dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires