Nainggolan : "Je n'ai aucun problème avec Martinez"

27/02/18 à 15:32 - Mise à jour à 15:48

Après avoir côtoyé les sommets, l'AS Rome vit une saison plus compliquée. De quoi préoccuper Radja Nainggolan, qui ambitionne une sélection chez les Diables Rouges pour la Coupe du Monde ? À moins que tout ne finisse par s'arranger ? Le Ninja nous a reçu à Rome. Extraits.

Nainggolan : "Je n'ai aucun problème avec Martinez"

Radja Nainggolan veut absolument participer au Mondial russe. © VI Images / Gerrit van Keulen

Radja Nainggolan à propos...

...de son affection pour l'AS Rome : "C'est lié à un ensemble de choses. Depuis que je suis professionnel, je n'ai connu que trois clubs en 14 ans. Lorsque je me sens bien quelque part, je n'éprouve pas le besoin de partir. Un titre en dix ans avec l'AS Rome serait plus beau, à mes yeux, qu'un titre chaque année avec la Juventus. Les titres, le palmarès... Le plus important, c'est que lorsqu'on regarde en arrière, on a l'impression d'avoir eu une belle vie, et que l'on a toujours tout donné."

...de son tempérament : "Il y en a d'autres qui n'en font qu'à leur tête. Je m'entends bien avec tout le monde. Chacun sait qu'on peut compter sur moi. Je n'en attends pas moins des autres. Si je suis différent sur et en dehors du terrain ? Pas vraiment. Je n'ai jamais rien reçu dans la vie. Ni en dehors du terrain, ni sur le terrain. J'ai écrit ma propre histoire, sur le plan sportif comme dans la vie."

...des Diables Rouges : "Ma meilleure place, c'est parmi les deux médians centraux, dans un 3-4-2-1. Si ça me préoccupe d'être ou pas du voyage en Russie ? Oui, ça me préoccupe. Je pense que, sur base de mes prestations des dernières années, je mériterais d'être dans la sélection. Je ne suis pas difficile à gérer, je m'entends bien avec tout le monde. Demandez autour de vous. Je ne suis pas un fauteur de troubles, je n'ai jamais eu de problème avec un autre joueur. Mieux même : les autres Diables Rouges viennent tous me rendre visite à Rome. J'ai une bonne relation avec tous les autres joueurs. Il faut peut-être que je me fasse davantage accepter par le coach lui-même. Je n'ai pourtant aucun problème avec lui, personnellement. Parfois, il faut pouvoir accepter des choix avec lesquels vous n'êtes pas d'accord."

Par Geert Foutré, à Rome

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Radja Nainggolan dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires