Moto2 - GP de Malaisie - Miguel Oliveira vainqueur, Franco Morbidelli champion du monde

29/10/17 à 10:19 - Mise à jour à 10:21

Source: Belga

(Belga) L'Italien Franco Morbidelli (Kalex) a été sacré champion du monde dans la catégorie Moto2, dimanche après le Grand Prix de Malaisie qu'il a terminé 3e, derrière le vainqueur portugais Miguel Oliveira (KTM).

Le Romain âgé de 22 ans était assuré d'être titré avant même le départ, après le forfait sur blessure de son dernier concurrent au classement des pilotes, le Suisse Thomas Lüthi (Kalex). "C'est un sentiment incroyable. Je suis tellement heureux, et désolé dans le même temps pour Thomas qui n'a pas pu s'aligner aujourd'hui", a déclaré Morbidelli. "J'ai fait une grande saison avec le soutien de mon équipe même si on a eu des jours sans. Je voulais faire une bonne course aujourd'hui et c'est fait avec le podium, j'ai validé mon titre." A une manche de la fin, il devient le premier Italien sacré en Moto2 depuis sa création en 2010. Dans la catégorie intermédiaire (250 cm3), il faut remonter à 2008 et à Marco Simoncelli, pour retrouver trace d'un compatriote couronné. Cette victoire est la conclusion de sa progression constante depuis ses premiers tours de piste dans la catégorie en 2013: 10e du Championnat du monde en 2015, puis 4e l'année suivante, Morbidelli a cette saison survolé les débats. Vainqueur de huit Grands Prix, il a égalé la marque en 2015 du Français Johann Zarco, champion 2015 et 2016, et n'est plus qu'à une victoire du record de l'Espagnol Marc Marquez, réussi en 2012. Deux pilotes dont il suivra la trace en MotoGP l'année prochaine. Il y fera ses débuts avec Estrella Galicia 0,0 Marc VDS avec comme coéquipier... Lüthi, son plus sérieux rival dans la catégorie intermédiaire. Le Suisse, 31 ans, va finir deuxième du Championnat du monde pour la 2e année de suite. Dimanche, il n'a pas pu défendre ses chances d'accrocher sur le fil une première couronne mondiale après sa grosse chute lors des qualifications samedi. Sur la piste sèche de Sepang, le Portugais Miguel Oliveira a de nouveau brillé, une semaine après sa première victoire en Australie. Deuxième sur la grille, le pilote de 22 ans a dominé la course, qu'il a terminée avec 2 sec 387/1000 d'avance sur le Sud-Africain Brad Binder (KTM) et 6 sec 878/1000 sur Morbidelli. (Belga)

Nos partenaires