Mondiaux de cyclisme - Greg Van Avermaet n'a peur de personne

21/09/17 à 23:40 - Mise à jour à 23:41

Source: Belga

(Belga) Greg Van Avermaet s'est confié jeudi soir à Bergen à trois jours du championnat du monde de cyclisme. Le champion olympique n'a pas caché ses ambitions.

Greg Van Avermaet a effectué deux tours du circuit norvégien jeudi en compagnie d'Oliver Naesen, Jasper Stuyven et Tiesj Benoot. "C'est un beau parcours. Les conditions météo peuvent faire la différence, mais pluie ou pas, les kilomètres feront la différence sur la fin. Maintenant, c'est n'est pas non plus super difficile. Le parcours offre des possibilités: il est technique avec un peu de pavés et aussi un peu de tout. Le final me plaît également. Il y a une petite bosse à 500 m de l'arrivée où on peut se placer, donc je suis content. La Salmon Hill est une belle côte, mais ce n'est pas insurmontable. C'est un parcours qui doit nous convenir et je peux devenir champion du monde ici. Evidemment, il faut encore être dans un bon jour. Je me suis entraîné dur et j'attends dimanche." Veut-il aller au sprint avec des hommes aussi rapides que Peter Sagan et Michael Matthews? "Nous verrons bien. J'ai déjà battu ces hommes au sprint. Donc il faut partir avec confiance. Je n'ai pas peur d'eux. Après une longue et difficile course, je peux encore être rapide." Van Avermaet arrive au Mondial moins fatigué que l'an dernier à Doha. "Il se dispute un mois plus tôt que l'an dernier. Je me sens plus frais aussi parce que mon programme a été adapté. Je n'ai pas de victoire récente (la dernière remonte au 4 juin au Tour du Luxembourg, ndlr), mais c'est aussi lié à la nature des courses que j'ai disputées. Il y a eu peu d'occasion sur le Tour et ensuite je me suis concentré sur mes objectifs: les épreuves candiennes et le Mondial. J'ai fini 2e à Québec. Ce n'est pas mauvais, je pense. Ma condition est bonne." "Sagan malade ? Peut-être l'a-t-il été, mais dimanche il sera bien là. Son point faible c'est son équipe. Mais Sagan est une équipe à lui tout seul. Notre force est notre équipe. Nous pouvons jouer plusieurs pions." Qui seront les favoris ? "Il y en a beaucoup. Aux noms connus, on peut ajouter Tom Dumoulin qui est dans la forme de sa vie et Trentin, etc. Nous devrons surveiller beaucoup de coureurs dimanche." (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos