Mondiaux d'athlétisme - Tout, tout pour Nafissatou Thiam ... et Usain Bolt

05/08/17 à 00:03 - Mise à jour à 06:27

Source: Belga

(Belga) "Tout, tout pour ma chérie", chantait Michel Polnareff à la fin des années '60. Samedi au stade olympique de Londres, sur le coup de 11h05 (belges), ce sera tout tout pour la chérie du sport belge, Nafissatou Thiam. La championne olympique de Rio de Janeiro partira en quête de la couronne mondiale de l'heptathlon. Un titre planétaire qu'aucun(e) athlète belge n'a réussi à ramener au pays depuis 34 ans et les quinze premières éditions des championnats du monde.

Thiam, mais aussi la très jeune Hanne Maudens, vont successivement devoir s'employer dans quatre de leur sept épreuves: 100 m haies (11h05), saut en hauteur (12h30), lancer du poids (20h00) et 200 m (22h00). Les trois autres se dérouleront dimanche: saut en longueur (11h00), lancer du javelot (12h45 et/ou 14h00) et 800 m (21h40). Le matin ce sont les frères Kevin et Jonathan Borlée qui vont entamer respectivement leur 5e et 4e Mondiaux à l'occasion des séries du 400 m (11h45). Eliminés en séries il y a douze mois aux Jeux de Rio, les jumeaux les plus célèbres de Belgique entendent bien rejoindre les demi-finales en attendant peut-être mieux. Kevin a une série accessible, Jonathan beaucoup plus relevée. Bien entendu, à l'échelle du monde, cette journée de samedi sera marquée par la finale du 100 m masculin (22h45). Usain Bolt devrait y courir son dernier hectomètre individuel en compétition. Le Jamaïcain, qui a déroulé en séries vendredi (10.07), a l'ambition d'y récolter un 4e titre sur la distance, une 8e médaille d'or individuelle et une 12e avec celles des relais. Autant de records qu'il sera difficile d'effacer un jour. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos