Mondiaux d'athlétisme - L'Ethiopien Muktar Edris prive Mo Farah du titre mondial sur 5.000 m

12/08/17 à 22:14 - Mise à jour à 22:15

Source: Belga

(Belga) L'Ethiopien Muktar Edris est devenu champion du monde sur 5.000m aux Mondiaux d'athlétisme de Londres, samedi, privant le Britannique Mo Farah du doublé quelques jours après sa victoire sur 10.000m.

Ancien champion du monde junior, en 2012, Muktar Edris, 23 ans, l'a emporté en 13:32.79 devançant Mo Farah (13:33.22), 2e et l'Américain Paul Kipkemoi Chelimo, 3e en 13:33.30. Le Britannique avait réussi quatre fois d'affilée dans un championnat majeur le doublé sur 5.000m et 10.000m, et visait un 4e titre consécutif sur 5.000m. Le palmarès de Mo Farah, 34 ans, reste cependant exceptionnel, lui qui était arrivé à Londres en provenance de Mogadiscio, en Somalie où il est né. Pour sa dernière course sur la piste, Mo Farah a du s'avouer vaincu. Mo Farah avait réussi le doublé aux jeux Olympiques de Londres en 2012 et de Rio en 2016. Il avait fait de même aux Mondiaux de Moscou en 2013, de Kazan en 2015 remportant l'or sur 10.000m à Londres 2017, mais pas sur 5.000m. Il décroche ainsi sa 2e médaille d'argent pour 11 médailles d'or aux JO et aux Mondiaux sur les deux distances. Il avait en effet été champion du monde du 5.000m en 2011 à Daegu en Corée du Sud prenant l'argent sur le 10.000m. Le Britannique va se consacrer à présent sur le marathon. (Belga)

Nos partenaires