Mondiaux d'athlétisme - "Je me suis trop retenu"

04/08/17 à 22:05 - Mise à jour à 22:07

Source: Belga

(Belga) Philip Milanov n'avait plus réellement d'espoir d'obtenir sa qualification pour la finale du lancer du disque (prévue samedi à 20h25 heures belges) à l'issue des trois essais qui lui étaient accordés vendredi soir en ouverture de la 16e édition des Mondiaux d'athlétisme de Londres. Le vice-champion du monde en titre a réussi un meilleur lancer à 63m16. Un résultat qui le place 8e du groupe A. La limite de qualification a été fixée à 64m50. A défaut ce sont les douze meilleurs qui se qualifient.

Le Brugeois n'a pas été prolixe en quittant le stade. "Je n'ai pas grand chose à dire. J'ai un peu raté mon concours. Je me suis trop retenu. J'ai été trop prudent. Je ne me suis pas engagé à fond." Tout espoir n'est pas encore perdu. S'il n'y a pas plus de quatre lanceurs dans le groupe B (qui débute à 21h45 belges) qui font mieux que les 63m16 de Milanov, celui-ci obtiendra son billet pour la finale. "Espérons que le second groupe sera moins bon", a ajouté laconiquement le grand Brugeois, visiblement résigné. Il avait débuté ses qualifs par un lancer à 62m94 avant de mordre volontairement sur le second qui n'avait franchi la ligne des 60 mètres. L'an dernier, aux Jeux de Rio, il s'était qualifié en 12e et dernière position avec une meilleure marque mesurée à 62m68. Aux Mondiaux de Pékin en 2015, où il a pris la 2e place de la finale, il s'était classé 8e des qualifications (63m85). L'an dernier à l'Euro, où il a aussi pris la médaille d'argent, il a fini les qualifications en 7e position (64m53). (Belga)

Nos partenaires