Mondial 2018 - Roberto Martinez, sélectionneur des Diables Rouges: "c'est incroyable, ils l'ont fait !"

06/07/18 à 22:47 - Mise à jour à 22:49

Source: Belga

(Belga) Roberto Martinez était euphorique à l'issue du quart de finale de la Coupe du monde 2018 de football remporté par la Belgique face au Brésil (1-2) vendredi à Kazan.

"C'est incroyable. Ils l'ont fait", s'est réjouit le sélectionneur espagnol des Diables Rouges au micro de la RTBF. "Le Brésil est une très forte équipe, mais nous n'avons pas accepté d'être dominés par le Brésil. C'est un sentiment très spécial. Ce sont des joueurs très spéciaux. Ce n'est pas moi tactiquement qui gagne ou perd pas un match. L'important ce sont les joueurs. On a changé la disposition tactique en deux jours. On a juste donné aux joueurs la possibilité d'exécuter un plan. Ils l'ont fait de façon exceptionnelle. C'est un énorme souvenir déjà pour ceux qui sont en Belgique et qui va rester pour les générations futures. On va donner le meilleur de nous-même en demi-finales". La Belgique a pu compter aussi sur un exceptionnel gardien. Thibaut Courtois a presque tout arrêté. "C'est un sentiment incroyable", a reconnu le portier des Diables Rouges qui n'a jamais perdu contre Neymar en sept confrontations particulières. "On a joué avec nos c.... Le plan tactique était parfait. On a mis deux buts, on pouvait en mettre plus. Ils ont quelques occasions, je les ai bien arrêtées. On a bien défendu, j'ai sauvé pas mal de ballons. C'est dommage ce but à 20 minutes de la fin. Mais on a gardé la tête froide jusqu'au bout. Quand j'ai fait le dernier arrêt sur Neymar, je me suis dit: "oh la la"." "Incroyable, je n'aurais jamais cru qu'on aurait des "boules" pareilles", a confirmé Thomas Meunier, suspendu pour la demi-finale pour avoir pris un second carton jaune vendredi. "On a galéré en seconde période. En deuxième mi-temps, ils se sont rendus compte qu'il fallait accélérer. On a tous donné 110 % et ces 10% donnent l'impression qu'on avait un homme en plus. Sur le plan tactique, personne ne s'attendait à ça. C'était très, très bien joué", a confié encore Thomas Meunier louant le plan tactique de Roberto Martinez. La Belgique jouera en demi-finales contre la France mardi (20h00) à Saint-Petersbourg. (Belga)

Nos partenaires