Mondial 2018 - "Pas le moment de parler tactique mais bien de l'abnégation des joueurs"

03/07/18 à 00:26 - Mise à jour à 00:28

Source: Belga

(Belga) "Ce n'est pas le jour pour aborder le système et la tactique je pense. Il faut simplement saluer l'envie et le jusqu'au-boutisme de l'équipe. Cette victoire est le symbole d'un groupe qui ne baisse jamais les bras, qui continue toujours à y croire", a dit le sélectionneur national Roberto Martinez en conférence de presse, se déclarant "fier de ses joueurs". Lundi soir à Rostov-sur-le-Don, les Diables Rouges se sont imposés contre le Japon (3-2) grâce à un but de Nacer Chadli à la dernière seconde (90e+4).

"On a eu beaucoup de possibilités mais la réalité est que nous étions menés 0-2. On a dû trouver une solution", a expliqué le Catalan. "Nous avions très bien préparé la rencontre mais ils ont été très réalistes en contre-attaques, marquant deux très beaux buts." Martinez a fait monter Marouane Fellaini et Nacer Chadli à la 65e. Le coach national a tenu à souligner "l'envie et l'apport des remplaçants", décisifs en fin de rencontre. En effet, Fellaini a égalisé à la 74e avant que Chadli n'inscrive le goal victorieux à l'ultime seconde. "Ils ont beaucoup créé et causé des problèmes à la défense adverse dans le rectangle, notamment dans les airs." Le sélectionneur a insisté sur les aspects physique et mental. "Dans une position de perdre, ils ont continué à y croire. D'un point de vue physique, on a été très bons en fin de rencontre, la dernière contre-attaque en est le parfait exemple. En quelques secondes, on parvient à remonter tout le terrain. Il faut aussi saluer la vista et l'altruisme de Romelu Lukaku sur ce dernier goal." En quarts, la Belgique affrontera le Brésil vendredi à Kazan. (Belga)

Nos partenaires