Mondial 2018 - Nacer Chadli ne craint pas les problèmes avec les arrières latéraux

19/06/18 à 21:28 - Mise à jour à 21:30

Source: Belga

(Belga) Les positions d'arrières latéraux continuent de poser question chez les Diables Rouges, notamment quand il s'agira d'affronter les meilleures équipes. Les espaces derrière eux pourraient être utilisés par leurs adversaires pour semer le danger.

"Je ne pense pas que cette position soit trop difficile pour un seul joueur. Cela n'a pas causé de problèmes dans les qualifications et lors de la préparation", a déclaré Nacer Chadli en conférence de presse à Dedovsk mardi. "En possession de la balle, vous devez attaquer, en cas de perte de la balle, vous êtes défenseur. Il faut changer en quelques secondes et ce n'est pas toujours évident. Si vous maîtrisez cela, c'est une arme. Ni la gauche, ni la droite n'ont d'importance pour moi. Je n'ai pas joué à cette position contre des pays plus forts, donc je ne peux pas juger. Thomas Meunier et Yannick Carrasco sont les titulaires et ils l'ont bien fait ces dernières années. Chadli n'a été autorisé à entrer au jeu face au Panama que dans les dernières minutes lundi, alors que le score final de 3-0 était sur le tableau d'affichage depuis un certain temps. "Nous n'avons pas été surpris par le Panama parce qu'ils ont forcé que peu d'occasions. Nous sommes toujours restés calmes et immédiatement après la pause, Mertens a marqué le but salvateur. Le premier match d'une Coupe du Monde provoque toujours une certaine pression. En deuxième mi-temps, la pression a disparu." (Belga)

Nos partenaires