Mondial 2018 - Espagne/Russie et Croatie/Danemark pour une place en quarts de finale

01/07/18 à 05:40 - Mise à jour à 05:42

Source: Belga

(Belga) Espagne/Russie et Croatie/Danemark sont les deux affiches de dimanche à la Coupe du monde de football en Russie. L'Espagne et la Croatie partent légèrement favorites, mais le Danemark et la Russie ont prouvé qu'il ne fallait pas les sous-estimer.

A 16h00, l'impressionnant stade Loujniki sera le théâtre d'un duel entre la Russie, pays organisateur, et l'Espagne, championne du monde en 2010. L'Espagne tentera de mettre fin à une mauvaise série: jamais la 'Roja' n'a battu le pays hôte d'un Mondial. Elle a fait match nul (1-1) puis perdu lors de la répétition de la rencontre (1-0) contre l'Italie en 1934, perdu contre le Brésil en 1950 (1-6) et s'est fait éliminer aux tirs au but par la Corée du Sud en 2002. L'Espagne a commencé la compétition par un coup de théâtre, le licenciement du sélectionneur Julen Lopetegui, nouvel entraîneur du Real Madrid, à la veille du coup d'envoi du Mondial. Avec Fernando Hierro sur le banc, la 'Roja' s'est difficilement sortie d'un groupe compliqué, après une victoire sur l'Iran (1-0) et des partages contre le Portugal (3-3) et le Maroc (2-2). Mais avec des joueurs de la trempe de Diego Costa, déjà auteur de 3 buts, Isco, David Silva ou encore son maître à jouer Andrés Iniesta, l'Espagne reste l'une plus sérieuses candidates au titre mondial. La Russie a déjà fait taire bon nombre de détracteurs en se qualifiant pour les 8es de finale. Depuis la fin de l'Union soviétique, la Russie avait toujours été éliminée au premier tour, en 1994, 2002 et 2014. L'URSS avait elle atteint les 8es de finale en 1986, au Mexique, où elle avait été éliminée par la Belgique. Sa dernière apparition en quarts de finale remonte à 1970. Quatre ans plus tôt, en Angleterre, elle avait obtenu son meilleur résultat, une demi-finale. Les hommes de Stanislav Cherchesov auront donc l'occasion d'écrire l'histoire de leur pays. Le sélectionneur russe s'appuiera sur ses fers de lance du premier tour, Denis Cheryshev (3 buts), Artem Dzyuba et Aleksandr Golovin. Cherchesov retrouvera aussi Alan Dzagoev, sorti blessé lors du premier match mais désormais rétabli. A 20h00, la Croatie et le Danemark s'affronteront à Nijni Novgorod. La Croatie a été, avec la Belgique et l'Uruguay, la seule nation à aligner trois victoires en phase de groupes. La bande à Luka Modric et Ivan Rakitic espèrent rééditer la performance des 'Vatreni' de 1998. Emmenée par Davor Suker, meilleur buteur de la compétition, Robert Prosinecki ou encore Zvonimir Boban, la Croatie avait atteint les demi-finales. C'était d'ailleurs avant cette Coupe du monde la seule fois en quatre participations que l'équipe au damier avait survécu à la phase de groupes. Impressionnants au premier tour, les Croates seront attendus par la toujours difficile équipe du Danemark. Pour la quatrième fois en cinq participations, les Danois ont franchi le cap du premier tour. Mais une seule fois, en 1998, le Danemark s'est hissé en quarts de finale. Si on est loin de la 'Danish Dynamite' des années '80 et '90, l'équipe de Age Hareide reste difficile à négocier, comme le témoigne le seul but concédé lors du premier tour. Les Danois peuvent compter sur un gardien en grande forme, Kasper Schmeichel, et sur un excellent meneur de jeu, Christian Eriksen. Les vainqueurs de ces deux rencontres s'affronteront en quarts de finale le 7 juillet à Sotchi. (Belga)

Nos partenaires