Mondial 2018 - Espagne: l'avenir du poste de sélectionneur décidé "dans quelques semaines"

01/07/18 à 22:03 - Mise à jour à 22:05

Source: Belga

(Belga) Fernando Hierro conservera-t-il la tête de l'Espagne après l'élimination surprise du Mondial 2018 contre la Russie dimanche en 8e de finale (1-1, 4-3 tab) ? "Nous allons attendre quelques semaines", a répondu le président de la fédération espagnole (RFEF) Luis Rubiales.

"Non", M. Rubiales ne regrette pas d'avoir limogé Julen Lopetegui à deux jours de l'ouverture du Mondial", a-t-il dit aux journalistes. "Quand vous prenez une décision basée sur la conviction, avec responsabilité, vous vous devez de tourner la page". Avec Lopetegui, à qui la fédération a reproché d'avoir négocié son contrat avec le Real Madrid en préparant la Coupe du monde, "nous ne savons pas ce qui se serait passé. Ce que nous savons c'est que nous sommes éliminés en ayant été largement supérieurs", a ajouté le président de la RFEF. Pour l'avenir du poste, "nous allons attendre quelques semaines. Je dois remercier Hierro et son équipe pour leur dévouement, et dans quelques semaines, nous allons reprendre le travail", a expliqué M. Rubiales. "Une personne comme Hierro, qui a un comportement exemplaire, trouvera toujours dans la fédération un endroit où poursuivre son travail, mais aujourd'hui n'est pas le jour (pour en parler). C'est un jour difficile parce que notre rêve s'est brisé." Nommé au dernier moment pour remplacer Lopetegui, Hierro, 50 ans, a lui indiqué "accepter sa responsabilité" mais ne pas "penser" à son avenir pour l'heure. (Belga)

Nos partenaires