Mondial 2018 - Encore un match de gala pour Jan Vertonghen, qui fête sa 100e sélection

01/06/18 à 21:50 - Mise à jour à 21:52

Source: Belga

(Belga) Devenu le recordman avec 97 sélections à la fin de l'année dernière, Jan Vertonghen aura droit à un autre match de gala samedi contre le Portugal. Le défenseur de Tottenham Hotspur fêtera sa 100e cap, une étape importante dans l'histoire du football belge.

"Quelqu'un m'en a déjà parlé", a ri Vertonghen vendredi à Tubize. "Je m'en rends compte et j'essaie de vivre consciencieusement cette expérience, parce que cela n'arrive qu'une fois. J'en suis donc très fier. Et j'ai le sentiment que l'année dernière, j'ai été plus touché quand je suis devenu recordman national bien que cette centième sélection a en fait quelques chose d'encore plus spécial." La fédération aura sans aucun doute prévu un hommage. Vertonghen pourrait également recevoir une casquette, qui est traditionnellement donnée au recordman. Cela aurait dû être fait l'année dernière, mais l'entreprise qui fabrique les casquettes n'existe plus et la fédération a donc cherché un nouveau fabricant. "Je ne sais pas si je vais recevoir cette casquette. Je pense que c'est une bonne tradition. Cela signifie beaucoup". Vertonghen a disputé son premier match international le 2 juin 2007. René Vandereycken l'a aligné au milieu lors du duel perdu 1-2 contre le Portugal dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2008 en Suisse et en Autriche. Le Portugal est aussi l'adversaire de ce samedi. "A l'époque, je pensais être repris avec les espoirs. Nous avons perdu à domicile mais nous avons très bien joué, même si j'étais surtout occupé avec mon propre match. Mais c'est marrant que ce soit à nouveau contre le Portugal. Mon meilleur moment ce n'est effectivement pas mon début, mais mon but contre la Corée du Sud à la Coupe du monde au Brésil et le match après contre les États-Unis. C'est l'un des plus beaux que j'ai joués en tant que footballeur." Avec le Portugal, c'est le champion d'Europe qui débarque à Bruxelles. "Ces pays du Sud ont tous une vraie fierté, passion et homogénéité. Je pense que nous pouvons tous dire que le Portugal n'était pas le pays le plus fort de l'Euro mais qu'il a finalement décroché le titre. Ce sera notre troisième tournoi majeur de rang. Nous nous rendons compte que c'est l'occasion ultime de montrer quelque chose. Dans deux ans, beaucoup de gars ne seront plus là. Ce serait dommage que nous n'ayons rien pu en tirer. Il est temps de montrer au public que nous allons en Russie avec ambition." (Belga)

Nos partenaires