Mondial 2018 - Dries Mertens est serein mais "ne veut pas sous-estimer l'adversaire"

16/06/18 à 22:18 - Mise à jour à 22:19

Source: Belga

(Belga) Il y a quatre ans, Dries Mertens a débuté la Coupe du monde au Brésil en tant que supersub au sein de l'équipe de Marc Wilmots. Cependant, au fil des ans, Mertens est devenu un joueur clé de la formation du successeur Roberto Martinez.

L'attaquant de Naples Dries Mertens débutera lundi la rencontre face au Panama avec un tout autre statut à l'aube de sa deuxième Coupe du monde. "C'est chouette. Je sens aussi que je suis plus serein dans ma tête. L'expérience est une explication mais il y a également plus de certitudes à propos du onze type. Il y a plus de calme et de sérénité dans le groupe. Lors de la Coupe du monde au Brésil, nous étions plus nerveux", a déclaré Mertens samedi au stade Fisht de Socthi. Mertens avait débuté la Coupe du monde au Brésil sur le banc face à l'Algérie. Le Napolitain était entré au jeu alors que la Belgique était menée au score et avait permis aux Diables Rouges d'égaliser avant de l'emporter. "Ce but d'ouverture fut un très bon moment. J'espère le refaire lundi. Comment cela peut-il être plus beau? En inscrivant deux buts. Les trois points sont suffisants, bien que ce serait bien si nous pouvions inscrire plusieurs buts. Il n'est cependant pas question de sous-estimer l'adversaire." Pour Mertens, sa deuxième Coupe du monde pourrait être sa dernière. Dans quatre ans, le Mondial se déroulera en hiver au Qatar et le Louvaniste aura alors 35 ans. "Je n'ai pas pensé encore que cela pourrait être ma dernière Coupe du monde. Nous vieillissons mais nous voulons vraiment faire quelque chose ici. Nous savons à quel point nous sommes forts et nous espérons le montrer au cours de ce tournoi. Il s'agit du troisième tournoi avec presque le même groupe. Vous pouvez dire que nous sommes l'un des favoris, et cela pour un petit pays comme la Belgique." (Belga)

Nos partenaires