Monaco s'impose à Dortmund et prend une option sur les demies

12/04/17 à 20:45 - Mise à jour à 20:46

Source: Belga

(Belga) Monaco s'est imposé 2-3 au Borussia Dortmund grâce notamment à un doublé de Kylian Mbappé, mercredi, en quart de finale aller le Ligue des Champions. Programmé mardi, le match a été reporté d'une journée en raison de l'attaque à l'explosif qui a visé les joueurs allemands.

Juste avant le premier coup de sifflet de l'arbitre italien Daniele Orsato, le stade a scandé le nom de Marc Bartra, le défenseur espagnol blessé mardi par les engins explosifs qui ont visé le bus du Borussia Dortmund. Monaco a bénéficié d'un penalty à la 16e minute de jeu, pour une faute de Papastathopoulos sur Mbappé. Fabinho croisait trop sa frappe, le ballon terminait à côté. C'est le premier penalty manqué par Fabinho, un spécialiste du genre, depuis qu'il évolue à Monaco. Ce n'était que partie remise pour les Monégasques. A peine trois minutes plus tard, sur un centre de la gauche de Lemar, Mbappé poussait le ballon au fond des filets. Malgré les protestations des Allemands pour un hors-jeu de Mbappé, l'arbitre validait le but (0-1, 19e). Sur un centre de la gauche de Raggi, Bender, sous la pression de Falcao, envoyait de la tête le ballon dans ses propres filets (0-2, 35e). Dortmund réagissait au retour des vestiaires. Un centre de la gauche de Guerreiro trouvait Aubameyang, qui tentait une talonnade aérienne. Le ballon arrivait à Kagawa, lequel centrait pour Ousmane Dembélé. Le Français réduisait la marque (1-2, 57e). Mbappé profitait d'une passe ratée de Piszczek pour s'en aller porter le score à 1-3 (79e). La pépite monégasque, 18 ans, signe déjà son quatrième but en Ligue des Champions. Le but de Kagawa après un beau numéro sur Glik (2-3, 84e) permet à Dortmund de conserver un espoir de qualification. Les 'Borussen' sont cependant condamnés à l'exploit au retour, à Monaco, le 19 avril. (Belga)

Nos partenaires