Milan-Sanremo est une "bataille d'épuisement" selon Jasper Stuyven

16/03/18 à 18:55 - Mise à jour à 18:56

Source: Belga

(Belga) Jasper Stuyven, 25 ans, disputera Milan-Sanremo pour la deuxième fois de sa carrière, samedi. Le coureur belge sera l'un des deux leaders de la formation Trek-Segafredo, avec l'Italien Fabio Felline. "Je vois cette course comme une chance supplémentaire d'obtenir un excellent résultat dans un Monument", a confié Stuyven en conférence vendredi.

"Milan-Sanremo est toujours une bataille d'épuisement", a raconté Stuyven, 39e l'an passé. "La pluie prévue demain ne facilitera pas les choses. C'est sûr, j'aimerais faire un bon résultat demain, mais dans le même temps, je dois être réaliste. Cette course ne me convient pas à 100 %. Je ne suis pas super rapide, je ne suis pas non plus super lent, donc tout doit s'assembler parfaitement au bon moment", estime notre compatriote. "Je regarde cette course de manière positive, je la vois comme une chance supplémentaire d'obtenir un excellent résultat dans un Monument. Une chance que je veux saisir sans me mettre trop de pression ou en attendre de trop." Le moment-clé de la course risque bien d'être une nouvelle fois le Poggio. Stuyven espère se trouver en bonne position au sommet "sans avoir dû faire un sprint". La victoire sur la célèbre via Roma s'est souvent décidée au sprint. S'il tel devait être le cas cette année, "tout dépendra de qui réussira à franchir le Poggio, surtout avec la pluie", prévient Stuyven. "L'année dernière, il ne restait pas beaucoup de gars non plus. Donc, nous devrons attendre et voir qui est encore là pour m'emmener ou quelle est la roue parfaite lors du sprint", a conclu le coureur de Trek-Segafredo, dont le meilleur résultat dans un Monument est la quatrième place à Paris-Roubaix l'an passé. (Belga)

Nos partenaires