Martinez annoncera les 23 Diables pour le Mondial ce lundi

20/05/18 à 14:15 - Mise à jour à 14:17

Source: Belga

(Belga) Roberto Martinez dévoilera ce lundi midi à Tubize les noms des 23 Diables Rouges sélectionnés pour le Mondial 2018 en Russie. Il annoncera aussi les 12 réserves.

Son nouveau contrat de deux ans tout juste signé, Martinez s'attaque à ce qui est sans doute la tâche la plus difficile depuis son arrivée à la tête des Diables Rouges: déterminer les 23 joueurs qu'il emmènera avec lui en Russie. Peu importe ses choix, il y aura des déçus. Et des débats. Le principal portera à n'en pas douter sur la présence ou non de Radja Nainggolan dans le groupe. La relation entre le technicien espagnol et le médian de la Roma n'a pas été facile jusqu'ici. Le 'Ninja' a même été écarté du groupe lors des sélections de septembre et d'octobre. Rappelé en novembre, il avait dû manquer les amicaux contre le Mexique et le Japon sur blessure. En mars, le public du stade Roi Baudouin avait réservé une ovation à Nainggolan lors de sa montée au jeu contre l'Arabie Saoudite. Un deuxième casse-tête pour le sélectionneur pourrait concerner la défense, où l'on sait que Vincent Kompany et Thomas Vermaelen n'ont pas été épargnés par les blessures ces dernières années. Le défenseur de Barcelone est d'ailleurs sur le carreau pour trois semaines en raison d'une déchirure aux adducteurs. Toby Alderweireld a lui été écarté des terrains pendant quatre mois suite à une blessure aux ischios. Au final, seul Jan Vertonghen sort d'une saison complète. Martinez devra choisir entre simplement doubler les postes ou prendre un ou deux défenseurs supplémentaires, sachant que Leander Dendoncker peut également jouer dans l'entrejeu. Laurent Ciman, Christian Kabasele et Dedryck Boyata sont les autres candidats au voyage en Russie. Dans les buts, Koen Casteels et Matz Sels sont en ballotage pour le poste de troisième gardien, derrière les incontournables Thibaut Courtois et Simon Mignolet. Dans l'entrejeu, Axel Witsel et Kevin De Bruyne ont formé une paire centrale indiscutable depuis la prise de pouvoir de Martinez. Outre Nainggolan, les candidats se nomment Marouane Fellaini, Mousa Dembélé et Youri Tielemans, tandis que Steven Defour est en rééducation après une grave blessure au genou. Sur les flancs, Thomas Meunier est indiscutable à droite. A gauche, Martinez a maintenu sa confiance à Yannick Carrasco malgré son départ en Chine. Nacer Chadli, qui n'a joué que six rencontres avec West Bromwich Albion cette saison, a généralement fait office de doublure. Le sélectionneur a testé Anthony Limbombe lors du match amical contre l'Arabie Saoudite, tandis que Jordan Lukaku a été appelé à plusieurs reprises. En attaque, Eden Hazard, Dries Mertens et Romelu Lukaku, constituent des certitudes. Derrière eux, Martinez devra trancher. Prendra-t-il un seul ou deux attaquants de pointe en plus de Lukaku? Michy Batshuayi se remet d'une blessure à la cheville. Christian Benteke, pas repris en mars, a connu une saison difficile à Crystal Palace (3 buts en 31 rencontres). Parmi les ailiers, Thorgan Hazard semble bien placé, avec ses deux titularisations sous l'ère Martinez. Kevin Mirallas et Divock Origi ont l'avantage de pouvoir jouer sur les ailes et au centre. Adnan Januzaj et Laurent Depoitre ont eux été appelés en novembre, mais n'étaient pas montés sur le terrain. L'annonce de la sélection peut toujours réserver son lot de suprises. En 2014, Nainggolan et Timmy Simons avaient été recalés par Wilmots, lequel avait sorti de son chapeau Origi et Januzaj, jamais sélectionnés jusque-là. La préparation débutera dès mardi avec une partie de la sélection. Les Diables joueront trois amicaux avant de s'envoler vers la Russie, contre le Portugal (2 juin), l'Egypte (6 juin) et le Costa Rica (11 juin). (Belga)

Nos partenaires