Lukasz Teodorczyk répond aux critiques par une lettre ouverte

15/12/17 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Belga

Depuis des mois, l'attaquant du club de football d'Anderlecht Lukasz Teodorczyk évolue à un niveau décevant et a reçu de nombreuses critiques à cet égard. Le Polonais a réagi dans une lettre ouverte sur sa page Facebook.

Lukasz Teodorczyk répond aux critiques par une lettre ouverte

© Belgaimage

Teo est arrivé, en prêt à Anderlecht à l'été 2016 et a fait immédiatement impression. Avec 22 buts en championnat (meilleur buteur de la compétition), il a joué une part importante dans le titre des Mauve et blanc la saison dernière. Dès janvier, le RSCA avait levé l'option. Cette saison, l'international polonais, qui n'a réussi à trouver le chemin des filets qu'à 3 reprises en 22 matches et qui a souvent fait ses preuves. Il a reçu beaucoup de critiques, en particulier dans la presse polonaise.

"J'ai récemment lu beaucoup de fausses informations, la plupart sur le portail sport. pl (un site polonais, ndlr). Jusqu'à présent, j'ai ignoré ces fausses informations qui figuraient dans ces articles, mais il est temps de clarifier certaines choses. Ce n'est pas parce que j'ai maintenant une période plus difficile sur le terrain qu'on peut écrire ce qu'on veut dire en toute impunité", déclare Teodorczyk. Entre autres choses, l'attaquant de 26 ans critique le fait qu'un journaliste polonais ait écrit que Teodorczyk serait fâché ses coéquipiers et ne leur serrerait plus les mains. "J'aurais aimé qu'il contacte mes coéquipiers. Qu'il vérifie. Nous avons un bon contact." Au sujet de son absence au gala du Soulier d'Or, où il ne se présentait pas comme favori, le Polonais précise qu'il avait d'autres obligations en Pologne. "Personne ne connaît la vérité sur la raison de mon absences. Je n'ai pas dit: 'Désolé, je n'ai pas envie de venir'. C'est absurde."

Teodorczyk revient également au majeur qu'il a montré aux supporters du Club Bruges et à un photographe à la fin de la saison dernière. "OK, je n'en suis pas fier, mais je me suis excusé et je veux clore ce chapitre. On m' a aussi montré un "majeur" plusieurs fois dans ma vie, mais je ne laisserai pas ma famille et moi-même être offensés. Le coup de pied à un adversaire a été fait sur le coup de l'émotion. Je m'en suis excusé et j'ai été puni en plus." L'attaquant d'Anderlecht parle aussi de sa moins bonne forme. "Que puis-je dire? Ça arrive aux meilleurs. Mais est-ce une raison pour m'insulter et écrire des mensonges ? La saison dernière, tous les ballons sont entrés. Je travaille dur et comme vous le savez, travailler dur rapporte toujours. Je sens que les buts vont suivre bientôt."

Nos partenaires