Lukaku : " J'aimerais encore travailler avec Mourinho "

29/09/15 à 17:45 - Mise à jour à 18:00

Source: Sportmagazine

Dimanche prochain, place au clash de la Mersey: Everton reçoit Liverpool. Le derby le plus célèbre de l'histoire du football anglais est aussi, depuis cette saison, une lutte entre les attaquants belges Christian Benteke et Romelu Lukaku que Sport/Foot Magazine a rencontré.

Lukaku : " J'aimerais encore travailler avec Mourinho "

Romelu Lukaku et Christian Benteke. © NIKE

Les intéressés ne supportent pas trop les comparaisons, affirmant plutôt jouer dans des registres différents. Pourtant, Christian Benteke (24 ans) et Romelu Lukaku (22 ans) seront toujours concurrents, qu'ils le veuillent ou non. En sélection aussi, la discussion quant à leurs qualités respectives va bon train.

Sport/Foot Magazine s'est rendu à un shooting photo pour Nike où les deux Diables Rouges présentaient leurs nouvelles chaussures (respectivement Hypervenom et Tiempo, plus d'infos via http://news.nike.com/news/nike-football-electro-flare-pack). Nous les avons soumis à un questionnaire identique dont voici quelques extraits.

Quel a été votre meilleur moment en équipe nationale ?

Benteke : La qualification pour la Coupe du Monde, même si, finalement, je n'ai pu y participer.

Lukaku : Mes deux premiers buts, contre la Croatie. J'aurais pu citer le Mondial mais je traversais une période durant laquelle le football ne me procurait pas beaucoup de plaisir.

Et le pire?

Benteke : Ma blessure juste avant le Mondial. Au début, j'en ai vraiment souffert. Pendant le premier match, je pensais sans arrêt que j'aurais dû être sur le terrain. Mais j'essaie toujours d'être positif et de regarder en avant. Ma famille m'a beaucoup entouré à ce moment-là et ça m'a aidé à surmonter ce cap.

Lukaku : Mon remplacement contre la Russie, au Mondial. J'ai montré un aspect de moi que peu de gens connaissent. Normalement, je contrôle toujours mes sentiments.

Quel serait l'avantage d'un duo d'attaque Benteke - Lukaku?

Benteke : Nous sommes différents et donc complémentaires. Je m'adapte facilement à mes coéquipiers. Finalement, ça se résume à ceci : il faut entraîner les automatismes à l'entraînement. C'est parfois difficile avec les Diables Rouges car Romelu et moi sommes rarement dans la même équipe durant les petits matches.

Lukaku : On a un homme fort dos au but et un qui est fort face à la cage. C'est la complémentarité dont on a besoin quand on procède avec deux attaquants. Ce n'est pas parce que nous avons la même taille que nous avons le même style de jeu. Christian cherche plutôt la combinaison alors que je veux réaliser des actions et marquer. Everton évolue en 4-4-2 et Arouna Koné est mon Benteke. Il est plus avancé et j'évolue autour de lui, avec une grande liberté.

Avec quel entraîneur aimerais-tu pouvoir travailler?

Benteke : José Mourinho et Pep Guardiola. Ne serait-ce qu'à cause de leur palmarès : ils ont tout gagné. Leur approche est complètement différente et c'est aussi pour ça que je voudrais travailler avec les deux.

Lukaku : Mourinho en est un. (Il réfléchit.) Guardiola et Wenger. Dans cet ordre.

Quel est l'adversaire le plus coriace en Premier League ?

Benteke: Il n'y a que ça en Angleterre. Souvent, j'ai même plus de problèmes contre les défenseurs des petites équipes.

Lukaku : Jan Vertonghen. Il est rapide, bien plus qu'on ne le pense. Ça ressort moins en équipe nationale car il joue au back. Vincent Kompany est vif et il donne des coups. Crois-moi, après le match, ça se sent. John Terry : très fort. Je m'attends aussi à une fameuse résistance de la part de Kurt Zouma à Chelsea. D'ici deux ou trois ans, il sera un joueur de format international.

La plus belle manière de marquer?

Benteke : Un tir de loin dans la lucarne. Mon premier but pour Liverpool était beau.

Lukaku : Un but comme contre la Suède, un tir des 25 mètres. J'ai senti que j'avais bien frappé le ballon. Ou mon premier but pour Everton, contre West Brom: je l'ai repris en dehors du rectangle et j'ai tiré en un temps.

La coutume la plus ennuyeuse d'Angleterre ?

Benteke: Rien ne me dérange. A part le climat, peut-être, surtout à Liverpool.

Lukaku : La brown sauce! C'est horrible. Et les haricots le matin. Je ne comprends pas. Pourtant, nous, les Congolais, aimons les haricots mais ça, non !

Avec quel joueur aimerais-tu évoluer en attaque?

Benteke : J'aurais aimé jouer avec Thierry Henry. Il conférait de la profondeur au jeu et j'aurais pu en profiter.

Lukaku : Wayne Rooney. C'est vraiment un bon footballeur. Il est fort de la tête, il a le sens du but. Nous avons souvent joué l'un contre l'autre et nous avons failli évoluer de concert, à l'occasion d'un match de gala pour Duncan Ferguson. Malheureusement, je me suis blessé et j'ai dû déclarer forfait. Je le regrette toujours.

Les duels Benteke-Lukaku

Saison 12/13, journée 6: Aston Villa - West Brom 1-1

Benteke: 68 minutes - 0 but

Lukaku: 18 minutes - 0 but

Saison 12/13, journée 23: West Brom - Aston Villa 2-2

Benteke: 90 minutes - 1 but

Lukaku: 90 minutes - 0 but - 1 assist - 1 carte jaune

Saison 13/14, journée 3: Chelsea - Aston Villa 2-1

Benteke: 90 minutes - 1 but - 1 carte jaune

Lukaku: 25 minutes - 0 but

Saison 13/14, journée 9: Aston Villa - Everton 0-2

Benteke: 90 minutes - 0 but

Lukaku: 90 minutes - 1 but

Saison 14/15, journée 8: Everton - Aston Villa 3-0

Benteke: 81 minutes - 0 but

Lukaku: 90 minutes - 1 but

Saison 14/15, journée 35: Aston Villa - Everton 3-2

Benteke: 90 minutes - 2 buts

Lukaku: 90 minutes - 1 but

Total: 6 duels

Benteke 1 victoire 4 buts, 1 carte jaune

Lukaku 3 victoire 3 buts, 1 assist, 1 carte jaune

Par Matthias Stockmans

Retrouvez l'intégralité des interviews de Romelu Lukaku et Christian Benteke dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires