Lukaku : " J'ai 22 ans et je veux des trophées "

02/06/15 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Sportmagazine

Sport/Foot Magazine s'est rendu à Liverpool où Romelu Lukaku présentait les nouvelles Hyper Venom II de Nike. L'occasion de poser quelques questions au jeune Diable Rouge.

Lukaku : " J'ai 22 ans et je veux des trophées "

Romelu Lukaku et ses nouvelles Nike. © /

Les chaussures, c'est l'outil principal du footballeur. Cela fait plus de quatre ans que Romelu Lukaku est sous contrat avec Nike. A l'occasion du lancement de la nouvelle Hyper Venom II, il apparaît dans la campagne mondiale de la marque aux côtés de Neymar, Wayne Rooney et Harry Kane.

Il conserve toutes ses vieilles chaussures. "Elles sont chez ma mère, dans le grenier." Sauf quelques-unes, qui ont une valeur spéciale à ses yeux et sont rangées ailleurs. "La paire avec laquelle j'ai inscrit mon premier but en équipe première d'Anderlecht, celle avec laquelle j'ai marqué trois fois contre Manchester United et celles avec le nom de Junior Malanda."

Face à la critique

Mais il n'a pas été question que de chaussures à Liverpool. Big Rom a également évoqué ses ambitions : "Je veux remporter des trophées, progresser chaque année, améliorer sans cesse mes statistiques. C'est important pour moi. A mes yeux, il n'y a pas de grande carrière sans palmarès. Je veux savoir ce que ça fait de ne jouer que des grands matches. J'ai 22 ans, il est temps de gagner quelque chose".

Bien qu'Everton l'ait acquis pour 35 millions d'euros l'été dernier -ce qui fait de lui le transfert le plus cher de l'histoire des Toffees, on évoque déjà son départ. D'autant qu'il vient de changer d'agent: il est désormais conseillé par Mino Raiola, le manager qui s'est fait connaître grâce à Zlatan Ibrahimovic.

"Pour la première fois depuis mon arrivée en Angleterre, j'ai été critiqué", dit-il. "Quelque part, c'est logique: quand on vous transfère pour autant d'argent, tout le monde attend beaucoup de vous".

L'équipe entraînée par Roberto Martinez n'a terminé que onzième en championnat. Une déception puisque, un an plus tôt, elle s'était classée cinquième et avait reçu des louanges pour son style de jeu constructif.

Un système que Lukaku n'apprécie pas forcément. Fin 2014, il n'a pas hésité à déclarer qu'Everton abusait du jeu latéral. Pour lui, il fallait jouer davantage en profondeur. "C'est l'entraîneur qui décide mais quand j'ai un avis, je le donne", dit-il.

"Je trouve que j'ai déjà prouvé suffisamment de choses pour avoir le droit de m'exprimer. Je ne fais que répéter ce que j'entends dans le vestiaire. D'ailleurs, par la suite, nous avons changé de tactique et nous avons livré une belle série."

Toujours fan de Chelsea

Regrette-t-il d'avoir quitté Chelsea trop vite? Pour quelqu'un qui souhaite un jeu basé sur davantage de profondeur, le système prôné ces derniers temps par José Mourinho à la tête des Blues doit être un rêve. Lukaku n'évite pas le sujet, au contraire.

"Je serai toujours fan de ce club. Ce n'est pas parce que je suis parti dans de mauvaises circonstances que ça va changer. On me dit que j'aurais dû rester. Mais un footballeur veut avant tout jouer, hein. Après la conquête du titre, j'ai envoyé un message à Eden Hazard, comme je le fais à chaque fois qu'il marque ou qu'il délivre un assist. Je sais de quoi Chelsea était capable. Quand le club a acheté Cesc Fabregas et Diego Costa, je me suis dit: my god, ça va faire des étincelles".

Par Matthias Stockmans

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Romelu Lukaku dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires