Luc Huberty, le président-fondateur de "Leg's Go", a reçu le "Plus du Sport 2017"

26/05/18 à 21:20 - Mise à jour à 21:22

Source: Belga

(Belga) Le "Plus du Sport 2017" a été décerné à Luc Huberty, 49 ans, président et fondateur à Amay de Leg'S Go. Il s'agit d'une association qui permet aux amputé(e)s de pratiquer la course à pied en finançant l'achat de prothèses-lames comme celles d'Oscar Pistorius, qu'il et qu'elles ne pourraient jamais s'offrir compte tenu du prix supérieur à 15.000 euros.

Le "Plus du Sport" est un trophée décerné par l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), dont la vocation est de mettre en exergue un fait, un acte, une personne ou une fondation qui grandit la cause du monde sportif. Il a été remis à son lauréat samedi au "Bivouac de l'Empereur", au pied de la Butte du Lion de Waterloo. Amputé d'une jambe à la suite d'un accident de voiture qui lui a valu 27 fractures en mai 2001, Luc Huberty s'est lancé dans la course à pied après avoir suivi les exploits de Pistorius, puis dans le triathlon. Mais au-delà, il a bien capté que les prothèses-lames ne sont pas à la portée de la majorité des amputés, beaucoup plus nombreux qu'on le croit (environ 1500 par an). D'où la fondation en 2013 de Leg'S Go. "Vous connaissez sûrement Jason Assoignons, multiple champion de Belgique et titulaire de nombreux records (100m, 200 m...)", a déclaré Luc Huberty, très honoré par ce prix qui est une reconnaissance, mais aussi une promotion du travail de son association. "Et bien c'est un de nos membres !" "Maintenant soyons clairs, l'objet de Leg'S Go n'est pas de créer des champions de l'handisport, mais simplement de permettre à des amputé(e)s de membre(s) inférieur(s) de pouvoir connaître les joies de la course à pied. On organise des événements (comme par exemple les 10.000 km de Rimicou'douce, le 23 septembre à Remicourt, ndlr), afin de récolter des fonds pour offrir une prothèse à une personne amputée d'un membre inférieur. Ensuite on lui assure le coaching, nécessaire car l'utilisation d'une prothèse de course est tout à fait différente que pour une prothèse de marche..." Luc Huberty succède au palmarès du Plus du Sport à Hippopassion, une asbl qui met le cheval au service des handicapé(e)s. Créé en 2003, le trophée était auparavant revenu à Alex Czerniatynski (football), Jean-Claude Laquaye (moto-cross), Pascal Parmentier (ski de fond), Mathieu Loic (tennis de table), Albert Syben (boxe), Pino Cerami et Ferdinand Bracke (cyclisme), Khalilou Fadiga (football), Jacques Borlée (athlétisme), Joël Robert (moto-cross), le papa d'Arnor Angeli (football), Edhem Sljivo (football), Pierre Drouguet (football), Frédéric Larsimont et Jean Derycke (journalistes sportifs). (Belga)

Nos partenaires