Ligue des Champions - Le Real pour un doublé historique pour le Real, la Juventus pour le Grand Chelem

03/06/17 à 10:08 - Mise à jour à 10:09

Source: Belga

(Belga) Ce samedi soir (20h45) le Millennium Stadium de Cardiff sera le théâtre de la finale de la Ligue des Champions. Le tenant du titre, le Real, sera opposé à la Juventus Turin.

Le Real Madrid peut devenir la première équipe depuis l'AC Milan d'Arrigo Sacchi en 1990 à conserver son titre de champion d'Europe. Les Madrilènes deviendraient au passage les premiers à gagner deux fois de suite la compétition depuis qu'elle a été rebaptisée 'Ligue des Champions' en 1992. Les 'Merengues' détiennent déjà le record de trophées, onze. Du côté de la Juventus, le chiffre que tout le monde aura en tête est le trois. Montée sur le trône européen en 1985 et en 1996, la 'Vieille Dame' vise une troisième 'Coupe aux grandes oreilles'. Championne d'Italie et gagnante de la Coupe nationale, la Juve est en quête du fameux triplé 'C1-Championnat-Coupe' réussi seulement huit fois dans l'histoire, par sept clubs différentes. Cette finale promet une opposition du style, entre la meilleure attaque (Real Madrid, 32 buts marqués) et la meilleure défense (Juventus, 3 buts encaissés). Le buteur madrilène Cristiano Ronaldo et le gardien turinois Gianluigi Buffon se livreront un match dans le match avec vue sur le prochain Ballon d'Or. Mais celui qui attirera sans doute le plus les regards au coup d'envoi se trouve sur le banc de touche: Zinedine Zidane. Le Français a passé cinq saisons à Turin, où il a gagné deux championnats d'Italie, la Coupe Intercontinentale et le Ballon d'Or 1998. La Ligue des Champions lui avait par contre échappé, la faute notamment au... Real Madrid, qui avait battu les 'Bianconeri' 1-0 en finale 1998 à Amsterdam. Il avait rejoint le Real en 2001 et gagné la Ligue des Champions l'année d'après, avec un but fabuleux en finale contre Leverkusen (2-1). A la tête du Real depuis janvier 2016, il a déjà enlevé la dernière Ligue des Champions et remis cette saison les 'Merengue' sur le toit de l'Espagne. "Si vous m'aviez dit que je vivrais ça quand j'étais gamin, je ne vous aurais pas cru. Mais je le vis et j'aime ça. Nous savons que nous vivons quelque chose de fantastique, de spécial", a-t-il déclaré. "Il n'y a pas de pression particulière. Je crois que nous savons nous nourrir de cette pression, nous vivons avec cette pression constamment", a estimé Zidane, selon qui en finale, les chances sont du "50-50" et prévoyant un "match ouvert, pour le bonheur de tous". Son collègue Massimiliano Allegri connaîtra également sa deuxième finale européenne, après celle perdue (3-1) contre le FC Barcelone il y a deux ans. "Nous devrons être diaboliques en les frappant dans les espaces qu'ils laisseront", a prévenu le technicien italien. "Nous affrontons la rencontre avec une sérénité totale, nous travaillons depuis des mois à cet objectif. Le Real est favori, car ils sont les tenants du titre, mais nous connaissons notre valeur et nous devrons mettre sur le terrain ce qu'eux n'ont pas ou ce qu'on a en plus qu'eux." Les deux équipes se sont affrontées à dix-huit reprises. Le bilan est de huit victoires pour chaque équipe et deux partages. La Juventus s'était adjugée la dernière confrontation, en demi-finale 2015 (2-1, 1-1). Les formations probables: Juventus: Buffon, Barzagli, Bonucci, Chiellini, Alex Sandro; Khedira, Pjanic; Dani Alves, Dybala, Mandzukic, Higuain Real Madrid: Navas, Carvajal, Ramos, Varane, Marcelo; Modric, Casemiro, Kroos; Isco, Benzema, Ronaldo. (Belga)

Nos partenaires