Ligue de Diamant - Cinq meilleures performances mondiales et une victoire de Bolt sur 100m à Monaco

21/07/17 à 23:12 - Mise à jour à 23:14

Source: Belga

(Belga) La onzième manche de la Ligue de Diamant d'athlétisme disputée vendredi à Monaco a été riche en chronos de référence en 2017. Pas moins de cinq athlètes ont réalisé une meilleure performance mondiale (MPM): Elijah Manangoi (1500 m), Emmanuel Korir (800 m), Evan Jager (3000 m steeple), Caster Semenya (800 m) et Hellen Obiri (3000 m). La performance la plus attendue restait celle d'Usain Bolt. L'octuple champion olympique a remporté le dernier 100 m en meeting de son inimitable carrière en 9.95 (vent +0,7 m/s).

Pour la première fois sous les 10 secondes cette saison, le Jamaïcain a devancé l'Américain Isiah Young (9.98) et le Sud-Africain Akani Simbine (10.02). Bolt, qui a fixé son terminus aux Mondiaux de Londres (4 au 13 août), où il disputera les 100 m et 4x100 m, a surmonté un départ laborieux pour avaler ses rivaux dans les 10 derniers mètres. Le Kényan Elijah Motonei Manangoi a établi la meilleure performance mondiale de l'année au 1500 m en 3:28.80. Vice-champion du monde 2015, Manangoi (24 ans) a devancé son compatriote Timothy Cheruiyot (3:29.10), qui détenait l'ancienne MPM (3.30.77). Son compatriote Emmanuel Korir, 22 ans, l'a imité sur 800 m en 1:43.10. Il a amélioré le temps du Botswanais Nigel Amos (1:43.18, le 9 juillet à Londres). Troisième MPM chez les messieurs, celle réalisée par l'Américain Evan Jager sur 3000 m steeple en 8:01.29. Jager a amélioré le temps du Kényan Conseslus Kipruto (8:04.63, 8 juin à Rome). Chez les dames, la championne olympique sud-africaine Caster Semenya a fait forte impression sur 800m, remporté en 1:55.27, record national battu d'un centième. Semenya détenait déjà l'ancienne MPM (1:56.61). La Kényane Hellen Obiri a signé la meilleure performance mondiale de l'année sur 3000 m en 8:23.14. Obiri a pulvérisé le temps de l'Ethiopienne Azemra Gebru (8:43.68, le 14 juillet). Notons aussi la victoire du Sud-Africain Wayde Van Niekerk, qui avait battu le record du monde (43.03) en finale des JO-2016 de Rio, sur 400m en 43.73. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos