Liège-Bastogne-Liège - Alejandro Valverde vise un deuxième doublé de suite

22/04/16 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Source: Belga

(Belga) Alejandro Valverde est l'homme en forme du moment. Vainqueur de la Flèche Wallonne mercredi, l'Espagnol de l'équipe Movistar partira favori de Liège-Bastogne-Liège dimanche pour tenter de réaliser le doublé, comme l'an dernier. Il devra toutefois se méfier tout au long des 253 km du parcours du Français Julian Alaphilippe, deuxième l'an dernier, ou de l'Irlandais Daniel Martin de la formation Etixx-Quick.Step, de son compatriote Joaquim Rogriduez et de quelques autres outsiders avides de remporter la Doyenne.

Il s'agira de la 102e édition de la classique Ardennaise. De légères modifications sont intervenues sur le parcours. Pas jusqu'à la Côte de Wanne (km 168,5), mais bien ensuite où le peloton ne devra plus se farcir la Côte de Stockeu, alors que la Côte de la Haute-Levée pourrait bien lancer les hostilités dans le final. La 8e Côte de la journée, la Roche-aux-Faucons, sera prise dans l'autre sens, soit une montée plus courte, mais plus ardue (1,3 km à une moyenne de 11%, au lieu de 1,5 km à du 9,4% l'an dernier). Après la Côte de Saint-Nicolas, une nouvelle venue attend les coureurs, la Côte de la Rue Naniot, longue de 600m à du 10,5 % mais en pavés. Les conditions météos prévues, difficiles, vont jouer un rôle dimanche. Pour Daniel Martin, il s'agit déjà de l'"une des courses d'un jour les plus difficiles", d'autant plus lorsque la pluie, le froid (des températures à peine au-dessus de zéro), le vent, des giboulées et peut-être même un peu de neige, sont annoncés au programme. Alejandro Valverde sera favori. Il est le seul au départ à avoir remporté la Doyenne à 3 reprises (2006, 2008 et 2015). Il fut aussi 2e à deux reprises (2007 et 2014) et une fois 3e en 2013. Eddy Merckx détient le record de cinq victoires (1969, 1971, 1972, 1973, 1974) pour quatre à l'Italien Moreno Argentin (vainqueur en 1985, 1986, 1987 et 1991). En l'absence de Philippe Gilbert, forfait, les outsiders se nomment Daniel Martin (vainqueur en 2013), Simon Gerrans (vainqueur en 2014), Julian Alaphilippe (2e l'an dernier), Enrico Gasparotto ou Joaquim Rodriguez (3e en 2015 en et 2e en 2013 et 2009). Côté belge, les regards seront tournés vers Tim Wellens. Le jeune Limbourgeois a déjà montré ses capacités par mauvais temps en atteste ses victoires au GP de Montréal l'an dernier en WorldTour ou lors d'une étape difficile de l'Eneco Tour. La dernière victoire belge remonte à 2011 avec Philippe Gilbert. (Belga)

Nos partenaires