Letica, la bonne affaire de Bruges ?

21/06/18 à 14:00 - Mise à jour à 19/06/18 à 12:35

Récente recrue du Club Bruges, le jeune gardien croate Karlo Letica a un profil prometteur.

Letica, la bonne affaire de Bruges ?

Karlo Letica. © GF

Karlo Letica (21 ans) est issu de la fameuse école de gardiens d'Hajduk Split, comme Stipe Pletikosa, Danijel Subasic et Lovre Kalinic. L'international croate espoir de 2,02 mètres a signé un contrat de quatre ans à Bruges, qui aurait déboursé quelque trois millions d'euros pour acquérir ses services.

Vedran Runje a travaillé avec lui à Split. "Six mois, en équipe B, avant de rejoindre l'Antwerp. Comme Kalinic, il a un physique impressionnant et est positif. Malgré sa taille, il est vif et souple. Il est encore très jeune mais déjà mûr. Il l'a démontré la saison passée, à son retour d'une location en D2, au NK Rudes, avec lequel il a été champion. Split lui a offert sa chance et il l'a saisie, malgré la pression qui règne là-bas. Il n'aura pas de problèmes d'intégration, d'autant qu'il retrouve deux Croates au sein du staff : Ivan Leko et Tomislav Rogic. Sur base de ses prestations, de son âge et de son potentiel, j'estime que le Club a fait une très bonne affaire. Il va gagner des points dès la saison à venir."

Le journaliste croate Tomislav Gabelic est plus nuancé : "Il n'a joué qu'une vingtaine de matches pour Hajduk mais ses débuts sont bons : il a arrêté un penalty à Rijeka, où Split n'avait plus gagné depuis cinq ans, et il a marqué de la tête le but de la victoire contre Istra 1961, à la 95e. Disons qu'il peut devenir un très bon gardien, dont la percée si précoce a surpris tout le monde. Il jouait avec un contrat d'étudiant de moins de 2000 euros. Le club lui a présenté un nouveau contrat trop tard : des clubs étrangers s'intéressaient déjà à lui. On a même parlé du Real, sans confirmation."

Comme Ivan Perisic, Letica vient d'Omis, sur la côte adriatique. "Son père possède un bateau de croisière et pilote des touristes entre Split et Dubrovnik en été. Karlo aime la plongée. Il nage à plus de vingt mètres de profondeur pour pêcher, sans équipement. C'est un brave garçon, qui était très apprécié dans le vestiaire d'Hajduk."

Par Christian Vandenabeele

Nos partenaires