Les Yellow Tigers participent en tant que challengers à la Volleyball Nations League, pas les Red Dragons

13/10/17 à 17:52 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

(Belga) La fédération internationale de volleyball (FIBV) a présenté à Paris la Volleyball Nations League, une nouvelle compétition internationale qui se tiendra en 2018. Celle-ci viendra remplacer la World League (pour les hommes) et le World Grand Prix (pour les dames).

Le système de sélection des équipes participantes n'a pas été dévoilé vendredi mais il est d'ores et déjà évident que le critère purement sportif n'est pas le seul à avoir été pris en compte. Les Red Dragons - comme on s'y attendait - ne sont en effet pas de la partie alors que les Yellow Tigers figurent parmi les équipes challenger. Les Red Dragons, qui ont manqué le top-6 de World League pour un set l'an dernier, ne sont clairement pas contents de leur non sélection (l'Italie dernière de World League l'an dernier est présente, ndlr). La Slovénie (qui aurait dû bénéficier d'une place dans l'ancienne World League) a déjà déposé plainte au Tribunal Arbitral du Sport (TAS). La FIVB, le bureau d'évènements IMG et 21 fédérations nationales ont collaboré pour offrir au public une nouveau format qui rassemble les tournois féminin et masculin sous une dénomination et une organisation commune. L'objectif déclaré est de mieux toucher le public du volleyball. La Volleyball Nations League se déroulera selon le 'round robin system', un système où toutes les équipes joueront l'une contre l'autre. Douze nations de base (certaines de rester dans la ligue pendant plusieurs années) et quatre équipes challenger (participation garantie pour un an avec deux équipes reléguées) s'affronteront ainsi pour un total de 130 rencontres. Chaque nation jouera 15 rencontres au minimum durant cinq week-ends consécutifs. Chaque nation participante accueillera un groupe au moins une fois sur son territoire. Des éclaircissement sur les dates exactes de la compétition, sur le fait que ces matches comptent pour le ranking mondial et sur d'autres nombreux points importants doivent encore être apportés. . Participants messieurs: Équipes permanentes: Brésil, Italie, États-Unis, Chine, Serbie, France, Argentine, Iran, Pologne, Allemagne, Japon et Russie Équipes challenger: Australie, Corée du Sud, Canada et Bulgarie . Participants dames: Équipes permanentes: Brésil, Italie, États-Unis, Chine, Serbie, Pays-Bas, Thaïlande, Turquie, Corée du Sud, Allemagne, Japon et Russie Équipes challenger: Argentine, République Dominicaine, Pologne et Belgique (Belga)

Nos partenaires