"Les Red Flames ont encore 20 à 30% de marge de progression"

27/08/17 à 17:21 - Mise à jour à 17:19

Source: Belga

Selon Ives Serneels, les Red Flames ont encore une marge de progression de 20 à 30%. C'est ce que le sélectionneur de l'équipe nationale féminine de football a déclaré dimanche lors de la journée de lancement de la nouvelle Fédération flamande de football.

"Les Red Flames ont encore 20 à 30% de marge de progression"

Ives Serneels © Belga

Durant ce rassemblement, Serneels a tout d'abord tenu à souligner la bonne ambiance dans laquelle il a pu travailler. "C'est un groupe fantastique. L'ambiance après ce grand tournoi est encore meilleure", a souri Serneels qui a été éliminé en phase de poule avec les Flames malgré trois bons matches. "Nous avons manqué les quarts de finale d'un cheveu. Ça a pris un peu de temps, mais la déception a disparu. Nous avons réalisé un tournoi fantastique. Dommage que nous n'ayons pas été assez bons aux moments cruciaux."

Serneels est donc déjà concentré sur le prochain objectif, le Mondial 2019. "L'Euro était une excellente occasion de voir à quel niveau nous nous situons. Nous avons fait du mieux que nous pouvions. À présent, nous allons placer notre focus sur les qualifications au Mondial 2019. D'ici-là, on pourrait s'améliorer de 20 à 30%. Techniquement, tactiquement et au niveau de la maturité, il y a encore beaucoup de marge. Il y a aussi de jeunes talents qui toquent à la porte de l'équipe nationale et l'expérience de l'Euro va nous permettre de grandir."

En savoir plus sur:

Nos partenaires