Les organisateurs du Challenger de Mons doivent jeter l'éponge

18/04/17 à 08:33 - Mise à jour à 08:34

Source: Belga

(Belga) L'opération de crowdfunding lancé le 14 mars dernier par l'organisation du Challenger de Mons n'a pas permis de récolter les 200.000 euros visés, ont annoncé les organisateurs mardi dans un communiqué. Il n'y aura donc pas de treizième édition cette année.

Pour compenser le retrait du principal sponsor, Ethias, les organisateurs avaient lancé une opération inédite de sponsoring participatif le 14 mars dernier. L'objectif était de récolter 200.000 euros via le crowdfunding et trouver un sponsor capable de doubler la mise. Ces 400.000 euros étaient un impératif pour sauvegarder ce tournoi qui a acquis ses lettres de noblesses depuis 12 ans, notamment avec différentes distinctions comme 3 awards de meilleur Challenger au monde, le dernier en date attribué le 22 mars, ou encore la récompense reçue de la part du Comité Olympique International en 2013 pour son engagement sociétal. Le bilan du crowdfunding est de 12.066 euros récoltés grâce à 258 donateurs. Cette somme sera versée à l'ASBL Hopiness qui soutient les jeunes talents sportifs. L'organisation a elle décroché des promesses de sponsor pour un montant de 280.000 euros en un mois. "Chapeau! 292.066 euros en un mois, c'est un chiffre que je retiens. Ce n'est pas les 400.000 euros, mais c'est géant! Cependant les chiffres parlent et ce n'est pas suffisant", a regretté Gaëtan Jacquemin, manager du tournoi. Les organisateurs doivent donc tirer les conclusions: "Demain, il n'y aura plus de tournoi à Mons. Ce n'était pas seulement un tournoi mais aussi un tremplin incroyable pour les joueurs belges et internationaux, un terrain d'apprentissage pour les professionnels du tennis, une expérience exceptionnelle et totale pour les dizaines de milliers de visiteurs", peut-on lire dans le communiqué. "Nous avons avec Dominique Monami et Philippe Dethier été jusqu'au bout pour permettre que cette aventure puisse survivre. C'est notre fierté que personne ne pourra nous retirer. On s'est lancé dans une compétition, et nous ne l'avons pas gagnée. Il est donc temps de tourner la page d'un fabuleux événement et surtout d'une aventure que nous avons mené en trio, avec brio, oserais-je dire, entouré de toute une équipe de vainqueurs que nous remercions!", a ajouté le manager du tournoi. "Demain, il y aura les demi-finales de la Coupe Davis. Demain, il y aura l'ATP 250 d'Anvers. Et heureusement des tournois plus petits pour aider les joueurs...", concluent les organisateurs. L'Ethias Trophy, tournoi indoor disputé sur surface dure et doté de 100.000 dollars, a été organisé pour la première fois en 2005. Olivier Rochus avait remporté la première édition, en battant en finale Xavier Malisse. David Goffin est l'autre Belge à avoir inscrit son nom au palmarès, en 2014. L'an passé, l'Allemand Jan-Lennard Struff s'était imposé à Mons. (Belga)

Nos partenaires