Les huit internationaux U17 d'Anderlecht ont signé leur premier contrat pro

04/05/18 à 12:43 - Mise à jour à 12:45

Source: Belga

(Belga) Le président d'Anderlecht Marc Coucke avait convié la presse pour lui faire part de décisions importantes, vendredi en fin de matinée au Stade Constant Vanden Stock. Celles-ci concernent l'avenir du Sporting, et en particulier de son équipe U17 (U18 la saison prochaine), dont les huit internationaux belges sélectionnés (sur vingt) pour l'Euro en Angleterre (premier match samedi à 20h45 contre l'Irlande à Loughborough) ont tous signé leur premier contrat professionnel de deux ou trois ans.

Trois autres joueurs avaient déjà signé. C'est donc une équipe entière qui a choisi de rester fidèle à la maison mauve, en dépit de nombreuses sollicitations et offres lucratives de l'étranger. Les joueurs concernés sont Jeremy Doku, Mathis Suray, Anouar Ait El Hadj, Lucas Lissens, Halim Timassi, Killian Sardella, Loic Masscho, Chris Kalulika, Yari Verschaeren, Antoine Colassin et Zacarias Antonio. "Ils sont restés parce qu'ils savent qu'ici ils auront leur chance", a commenté Marc Coucke. "Compte tenu des perspectives qui leur sont offertes à Anderlecht", a-t-il poursuivi, "on espère que 30 % d'entre-eux réussiront à se frayer un chemin jusqu'à l'équipe première, avant d'aller voir encore plus haut quelques années plus tard, et pourquoi pas devenir un jour Diable Rouge. L'exemple de Romelu (Lukaku, ndlr) qui a d'ailleurs personnellement contribué à les persuader de rester (Jeremy Doku en particulier), a évidemment joué un rôle important..." "In Youth we trust" ("on croit en la jeunesse"), est le slogan illustrant cette politique. "C'est notre projet sportif qui a été déterminant", a de son côté expliqué le directeur sportif Luc Devroe, "parce que financièrement, il ne nous était pas possible de concurrencer les grands clubs étrangers comme Hambourg ou Liverpool, qui sera surpris d'apprendre que Jeremy Doku a finalement resigné chez nous. Mais les joueurs ont compris que leurs prédécesseurs ayant choisi la fidélité, ont finalement mieux réussi que ceux dont le départ prématuré n'a pas pu être empêché. Ils savent que la direction leur fait confiance, avec la totale adhésion de l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck. Ils ont bien vu que celui-ci a d'ailleurs déjà lancé pas mal de jeunes, certes parfois un peu contraint et forcé par les blessures de titulaires, dans la bagarre. Ils apprécient aussi nos magnifiques installations de Neerpede, mais également le maître des lieux Jean Kindermans et toute son équipe..." (Belga)

Nos partenaires