Les Diables sous Wilmots

29/03/16 à 10:00 - Mise à jour à 27/03/16 à 18:49

Source: Sportmagazine

Bjorn Engels est le 58e Diable Rouge repris par Marc Wilmots depuis mai 2012. Ça peut paraître beaucoup mais 15 des 23 footballeurs sélectionnés pour le match au Portugal étaient déjà là en 2012. Bref, beaucoup de noms ont émergé mais peu se sont imposés. Passage en revue.

Les Diables sous Wilmots

Axel Witsel et Dries Mertens font partie des Diables les plus souvent appelés par Marc Wilmots. © BELGA

Le match face aux Lusitaniens est le 42e sous la houlette de Marc Wilmots, confirmé au poste de sélectionneur le 14 mai 2012, juste avant l'EURO, et qui est sous contrat auprès de l'URBSFA jusqu'en 2018. Le Hesbignon n'a repris qu'un seul nouveau dans sa sélection face à la bande à Cristiano Ronaldo : Bjorn Engels, du Club Bruges. Le défenseur central des Bleu et Noir est ainsi le 58e Diable Rouge convié par notre fédéral au rendez-vous des Diables Rouges.

Appelé oui, utilisé non

Est-ce beaucoup ? Oui et non. Wilmots est à la tête de l'équipe nationale depuis près de quatre ans. Le coach au plus long cours, avant lui, était René Vandereycken, qui a dirigé l'équipe nationale de 2005 à 2009 et disputé deux campagnes de qualification. Vandereycken, qui a fait débuter une partie de la génération actuelle, a appelé 53 Diables Rouges en 30 matches. Son successeur, Frank Vercauteren, a repris 36 joueurs différents en cinq matches. Une nuance : ses deux premiers matches se disputaient dans le cadre de la Kirin Cup, à la fin d'une longue saison, et beaucoup de joueurs s'étaient désistés. Dick Advocaat a poursuivi sur cette lancée avec trente internationaux durant son bref intermède de cinq matches. Georges Leekens, enfin, a passé en revue le potentiel de 47 joueurs en l'espace de deux saisons et de 19 matches.

Etre appelé ne veut toutefois pas dire être utilisé. Onze des prédécesseurs d'Engels ont été sélectionnés une ou plusieurs fois par Marc Wilmots sans entrer en action. Il s'agit de Renard, Deschacht, De Ceulaer, Kums, Kaminski, Boyata, Lestienne, Casteels, De Bock, Sels et Tielemans. Neuf autres n'ont joué qu'une seule fois : Buffel, De Camargo, Bossut, Odoi, Depoitre, Dendoncker, Praet, Thorgan Hazard et Jordan Lukaku. Sept autres sont montés à deux reprises sur la pelouse: Van Damme, Jean-François Gillet, Vossen, Mboyo, Cavanda, Bakkali et Batshuayi. Conclusion: sur les 58 Diables déjà convoqués par Wilmots, seuls 27 ont vraiment eu du temps de jeu, soit 46%, moins de la moitié. Wilmots est attentif au rajeunissement et au sang frais mais il est difficile d'émerger dans un noyau dont la majeure partie a reçu sa première chance sous l'ère Vandereycken. Vermaelen, Fellaini, Vertonghen, Mirallas, Guillaume Gillet, Witsel, Eden Hazard et Lombaerts ont tous débuté sous les ordres du Limbourgeois, qui a quitté le football depuis une éternité.

Les 45 sélectionnés depuis le Mondial

Alderweireld (15), Lombaerts (15), Mignolet (15), Nainggolan (15), Chadli (14), Origi (14), Vertonghen (14), Mertens (14), De Bruyne (13), Denayer (13), J-F. Gillet (13), Witsel (13), Fellaini (12), E. Hazard (12), R. Lukaku (12), Courtois (11), Dembélé (11), Benteke (9), Carrasco (9), Kompany (8), Ciman (7), Januzaj (7), Defour (6), Vanden Borre (6), Batshuayi (5), Meunier (5), Mirallas (5), Boyata (4), Deschacht (4), J. Lukaku (4), Sels (4), Vermaelen (4), Cavanda (3), Depoitre (3), G. Gillet (3), Kums (3), Bakkali (2), De Bock (2) Dendoncker (2), T. Hazard (2), Pocognoli (2), Tielemans (2), Van Damme (2), Engels (1), Praet (1).

Par Peter T'kint

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré aux Diables Rouges dans votre Sport/Foot Magazine

En savoir plus sur:

Nos partenaires