Les Diables ont entamé leur entraînement par une minute de silence

08/11/17 à 14:04 - Mise à jour à 14:03

Source: Belga

Des 28 Diables Rouges sélectionnés par le coach Roberto Martinez, qui sera sur le terrain et qui restera sur le banc lors des matches amicaux contre le Mexique et le Japon?

Les Diables ont entamé leur entraînement par une minute de silence

Les Diables Rouges ont observé, en début d'entraînement, une minute de silence en hommage à Josip Weber © BELGA

Les Diables Rouges ont observé, en début d'entraînement, une minute de silence en hommage à Josip Weber. L'ancien international belge est décédé mercredi à l'âge de 52 ans des suites d'un cancer de la prostate.

Après ce temps de recueillement, les Diables ont commencé leur séance par quelques exercices avec ballons. Tous étaient présents sauf Christian Kabasele et Michy Batshuayi, qui se sont entraînés individuellement à l'intérieur.

Simon Mignolet recevra du temps de jeu

Simon Mignolet

Simon Mignolet © BELGAIMAGE

Simon Mignolet, barré par Thibaut Courtois, doit se contenter de la place de N.2 dans les buts des Diables Rouges depuis des années déjà. Cependant, le gardien de Liverpool va recevoir du temps de jeu lors des rencontres de préparation.

"Thibaut est le N.1 depuis des années maintenant, tout le monde connait ses qualités et il s'est montré décisif à plusieurs reprises", a raconté le Trudonnaire de 29 ans. "Je ne change pas pour autant ma préparation quand je viens en équipe nationale. Je suis toujours concentré et prêt à jouer au cas où."

Mignolet a ensuite abordé son temps de jeu en club. Titulaire à part entière en Premier League, son entraîneur Jürgen Klopp lui préfère Loris Karius en Ligue des Champions. "Ce n'est jamais chouette, c'est sûr. La saison dernière, on s'est battus jusqu'à la fin pour se qualifier et ne pas jouer la phase de groupe après avoir disputé les deux rencontres de barrages contre Hoffenheim, ce n'est pas agréable. La seule chose que je peux faire, c'est continuer à m'entraîner avec la même intensité. L'entraîneur reste maître de ses choix et je respecte ça."

Divock Origi espère recevoir sa chance

Divock Origi

Divock Origi © BELGA

C'est un Divock Origi en regain de forme et de confiance qui s'est présenté au Centre national du football à Tubize. "Je monte en puissance, j'accumule les matches et les buts ces derniers temps. Je suis très content de venir en équipe nationale et j'espère y recevoir ma chance", a déclaré l'attaquant de Wolfsbourg.

Origi, prêté par Liverpool en Allemagne, a trouvé le chemin des filets à trois reprises lors de ses quatre derniers matches de championnat avec les 'Loups'. "Nous avons changé de système depuis que nous avons un nouveau coach", a raconté Origi. "Nous jouons maintenant à deux attaquants. Mais je suis polyvalent, ça m'aide."

Le Belge de 22 ans a déclaré beaucoup apprendre aux côtés de Mario Gomez, son coéquipier en Allemagne. "C'est un vrai buteur. Notre entente est très bonne et il m'aide beaucoup."

Origi, présent au Mondial 2014 au Brésil, n'a plus porté la vareuse des Diables depuis le 1er septembre 2016 et la rencontre amicale perdue contre l'Espagne. Mais le joueur ne baisse pas les bras pour autant. "J'espère être en Russie, jouer ma deuxième Coupe du monde. Je n'ai pas peur de la concurrence, j'y ai toujours fait face", a-t-il lancé.

Dries Mertens ne se sent pas vraiment comme un attaquant

Dries Mertens.

Dries Mertens. © ciro de luca

Malgré son magnifique début de saison avec Naples, Dries Mertens n'estime pas être un attaquant à part entière. "Même si j'ai beaucoup marqué, je ne joue pas réellement comme un attaquant de pointe", a-t-il déclaré en conférence de presse, mercredi au Centre national du football à Tubize.

Le Louvaniste de 30 ans a abordé les deux prochains rendez-vous des Diables, contre le Mexique et le Japon. "Je pense que ce sont deux très bonnes rencontres de préparation. Cela va être différent de jouer une équipe européenne", a-t-il lancé, enthousiaste. "Je connais quelques joueurs mexicains que j'ai côtoyé au PSV Eindhoven, je suis curieux de jouer contre eux. Qu'importe le système de jeu, nous devrons faire la différence lors de ces deux rencontres."

Le milieu offensif a ensuite évoqué la magnifique saison de son club, en tête de la Serie A après 12 journées. "Nous nous connaissons depuis longtemps maintenant et l'entente dans le groupe est très bonne. Cela va être compliqué de tenir le rythme mais nous allons tout faire pour", a ponctué celui qui a marqué 12 buts et délivré 7 assists en 18 matches avec Naples.

Mertens a toutefois tenu à faire la distinction entre son club et l'équipe nationale. "Ce n'est pas du tout la même chose car nous n'évoluons pas tous les jours ensemble, c'est totalement différent. Le temps est restreint pour apprendre un nouveau système par exemple. Je pense que ce n'est pas facile du tout d'être sélectionneur national."

Le Belge, qui a déjà joué 23 rencontres officielles cette saison, est désormais titulaire à part entière dans son club. "Avant, je pleurais pour jouer tous les matches et maintenant que c'est le cas, je me dis parfois qu'un match de repos serait bien", a-t-il rigolé. "Je suis très heureux en ce moment, je prends beaucoup de plaisir et je veux évidemment disputer toutes les rencontres."

Nos partenaires