Les clubs belges en grand danger sur la scène européenne

31/07/15 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Finies les belles épopées sur la scène européenne face à Besiktas (Bruges) ou à Arsenal (Anderlecht). Aujourd'hui, les clubs belges souffrent à l'image de Charleroi et du Club de Bruges défaits, mais aussi du Standard, difficile vainqueur du Zeljeznicar Sarajevo.

Les clubs belges en grand danger sur la scène européenne

Les Carolos, têtes basses après leur défaite face à Louhansk © BELGA

Réveil européen difficile pour tous nos clubs belges engagés en tour préliminaire de la Coupe d'Europe. Alors qu'on les pensait gâtés par le tirage au sort, Charleroi et Bruges entameront leur match retour au pied du mur tandis que le Standard devra affronter Zeljeznicar devant son public chaud bouillant du stade olympique de Sarajevo et cela, avec seulement un but d'avance.

Préliminaires Ligue des Champions

Mais que le Club de Bruges a été naïf face au Panathinaïkos. La balle du 0-2 au bout du pied, Vanaken, acheté à prix d'or, peut s'en mordre les doigts. Cette défaite (2-1) contre les Grecs n'est pas rédhibitoire pour les Blauw en Zwart qui devront se racheter devant leur public. Mais elle confirme surtout la mauvaise forme des hommes de Michel Preud'homme. Trois matches officiels, trois défaites, la machine brugeoise est enrayée en ce début de saison alors que les échéances européennes, elles, ne peuvent pas attendre. En cas d'élimination précoce lors de ce 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions, il faudra encore passer par la case barrage pour espérer se qualifier pour l'Europa League. Une coupe, qui leur a coûté le titre l'année dernière...

Constat : il est temps de se réveiller

Préliminaires Europa League

Le rêve européen semble toucher à sa fin pour le Sporting Charleroi battu au Mambour face aux Ukrainiens de Louhansk (0-2). Fini la promenade de santé sur les routes de Jérusalem, les Carolos ont vécu leur chemin de croix hier contre une très belle équipe. Valeureux mais fatigués, les Zèbres ont manqué de fraicheur et sont tombés sur des joueurs d'un autre niveau, bien supérieur à ceux du Beitar et d'autres équipes de notre championnat. Quatrième du dernier championnat d'Ukraine derrière le Dynamo Kiev, le Shakhtar et le Dnipropetrovsk, Luhansk était plus fort, et devrait se qualifier pour la phase de groupe à moins d'un miracle dont les Carolos ont le secret.

Constat : La marche est trop haute pour le Sporting Charleroi

Le Standard planait en première mi-temps mais a, de manière incompréhensible, baissé le rythme après le repos face à une équipe du Zeljeznicar plus faible mais venue sans complexe en bord de Meuse (2-1). Le but encaissé est survenu, un peu de nulle part, mais il mettra les joueurs de Muslin sous pression au match retour dans le stade olympique de Sarajevo. Le coach serbe vient d'être recadré par sa direction alors qu'il demandait encore des renforts pour le mercato. La révélation Knockaert ne change rien, si Trebel part, les Liégeois perdraient l'un des piliers de leur milieu de terrain. Constat : le Standard n'aura pas d'excuse, il doit se qualifier

Gand et Anderlecht sont déjà qualifiés pour la phase de groupe de la Ligue des Champions et de l'Europa League. Pour les hommes de Vanhaezebrouck, il s'agira d'une première dans la coupe aux grandes oreilles face à trois gros calibres européens puisqu'ils seront reversés dans le 4e chapeau. Pas de réelles ambitions sportives donc, pour un club qui ne cesse d'évoluer.

Pour Anderlecht, la situation sera tout autre puisqu'ils regoûtent aux phases de groupes de l'Europa League après un magnifique parcours l'année dernière en Ligue des Champions. A la recherche d'un défenseur central, les Mauves pourront compter sur leurs nouvelles recrues offensives Ezekiel et Okaka pour tenter d'aller le plus loin possible dans cette compétition. On l'a vu l'année dernière, l'Europa League convient sans doute mieux aux qualités des Bruxellois.

L'enjeu est crucial, les représentants belges feraient bien de réussir leur saison européenne, pour permettre au champion 2016 de disputer à coup sûr la Ligue des champions 2016-17. Au coefficient UEFA, la Belgique est actuellement neuvième, devant les Pays-Bas, la Turquie, la Suisse et la République Tchèque, ce dernier étant notre principal concurrent pour garder notre place de qualifié automatique en Ligue des Champions pour le premier classé en Jupiler Pro League.

Gillian Hermand

Nos partenaires