Les Belges à l'étranger - L'Olympiacos et ses Belges perdent le derby, la pelouse est envahie par les supporters

04/02/18 à 22:07 - Mise à jour à 22:08

Source: Belga

(Belga) Des dizaines de supporters en colère de l'Olympiacos ont envahi le terrain à l'issue de la défaite dimanche de leurs favoris contre l'AEK Athènes (1-2), provoquant l'usage de bombes lacrymogènes de la police anti-émeutes pour les en déloger. Silvio Proto, Kevin Mirallas, Guillaume Gillet et Vadis Odjidja étaient tous titularisés dans les rangs de l'Olympiacos, Bjorn Engels était lui sur le banc.

Odjidja et Gillet ont été remplacés en cours de match, respectivement à la 58e par Ansarifard et à la 71e par Tachtsidis. Le derby de la 20e journée du Championnat de Grèce s'est terminé dans la confusion, quand des fans du club du Pirée sont entrés en force sur la pelouse du stade Karaïskaki en détruisant des panneaux publicitaires et allumant des fumigènes. Des heurts avaient déjà opposé une centaine de supporters de l'Olympiacos et des forces de l'ordre avant la rencontre, et des pierres avaient été lancées sur le bus transportant au stade les joueurs de l'AEK Athènes. L'Olympiacos, septuple champion en titre, pourrait être sanctionné par une amende voire un retrait de points. L'équipe entraînée par l'Espagnol Oscar Garcia, qui avait débuté la saison à Saint-Etienne, est troisième à quatre points du leader, le PAOK Salonique, et à deux de l'AEK Athènes (2e), alors qu'il reste dix journées à disputer. L'AEK Athènes a pris la deuxième place grâce à son succès sur le fil au Pirée, avec un but à la 90e+4 de Giorgos Giakoumakis. (Belga)

Nos partenaires