Les 4 chantiers de Besnik Hasi

24/03/16 à 09:00 - Mise à jour à 23/03/16 à 12:36

Source: Sportmagazine

L'entraîneur des Mauves peut-il regagner la confiance de la direction ? Est-il suffisamment soutenu par son staff ? Et comment faire pour arrondir les angles avec le public ? Pour le moment, il y a plus de questions que de réponses.

Besnik Hasi aime aller au restaurant. A chaque fois, il commande une bonne bouteille de vin. Pas un vin de pays exotiques comme l'Australie, les États-Unis, l'Afrique du Sud, le Chili, l'Argentine ou la Nouvelle-Zélande mais un vin rouge italien classique. Cette passion pour le vin, c'est à Genk qu'il l'a développée. Peu d'entraîneurs de D1 sont aussi doués que lui pour reconnaître un bon breuvage. Ses vins préférés ? Dròmos, qui signifie littéralement itinéraire, Brunello di Montalcino ou Flaccianello. Leur particularité ? Tous sont des vins de caractère, intenses, puissants. Comme Hasi, quoi.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires