Le Tribunal fédéral suisse de Lausanne confirme la suspension de Michel Platini

06/07/17 à 20:02 - Mise à jour à 20:05

Source: Belga

(Belga) La suspension de Michel Platini de toute activité liée au football pendant quatre ans a été jugée fondée et confirmée par le Tribunal fédéral suisse de Lausanne, ce qui veut dire que l'ancien président de l'UEFA a épuisé toutes ses voies de recours, indique jeudi l'agence suisse ATS.

Platini, 61 ans, avait été suspendu 8 ans fin décembre 2015 par la justice interne de la FIFA pour un paiement de 1,8 million d'euros reçus de Sepp Blatter, ex-président de la FIFA dont il a été le conseiller de 1998 à 2002, sans contrat écrit. Les deux hommes ont toujours affirmé qu'il s'agissait d'un solde de tout compte sur la base d'un contrat oral, engagement reconnu en Suisse. Cette suspension, qui l'a empêché de briguer la succession de M. Blatter à la FIFA, a ensuite été réduite à 6 ans en appel puis à 4 ans par le Tribunal arbitral du sport (TAS) basé à Lausanne. L'ancien capitaine des Bleus avait saisi le Tribunal fédéral suisse pour contester cette suspension. Il pourrait désormais en théorie reprendre une activité liée au football à la fin 2019. "La suspension de l'ex-président de l'UEFA n'est pas injustifiée et la sentence de quatre ans pas trop élevée", indique le Tribunal fédéral dans son jugement. Le TAS disait ne pas être "convaincu de la légitimité de ce versement (...) ne reposant sur aucun document établi à l'époque des relations contractuelles" et en porte-à-faux avec le règlement éthique de la FIFA. Michel Platini, 72 fois sélectionné en équipe de France, a été président de l'UEFA de 2007 à 2015. Blatter, 81 ans, a lui été suspendu pour 6 ans, mais n'a pas fait appel devant la plus haute instance helvétique. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos