Le Standard de Liège lance une plateforme d'entraînement en ligne

25/07/18 à 18:07 - Mise à jour à 18:09

Source: Belga

(Belga) Le Standard de Liège lance ce jeudi 26 juillet la "Belgium Online football Academy", une plateforme numérique destinée aux joueurs et entraîneurs du monde entier, plateforme qui contient divers exercices estampillés "Standard" dont la "méthodologie et l'expertise ne sont plus à démontrer au regard du nombre de joueurs de l'équipe nationale passés par l'Académie du Standard de Liège", a souligné Pierre Locht, directeur de la dite académie lors de la présentation de ce nouveau produit.

Par cette académie online totalement novatrice, le Standard de Liège souhaite proposer sa méthodologie en dehors des murs de l'Académie. "Nous n'avons aucun problème à divulguer le contenu de nos entrainements et en faire profiter les curieux et les personnes intéressées. Il n'y a aucun secret, le seul, c'est la qualité des formateurs et ce qui est mis en place pour être performant", assure Thierry Verjans, membre du comité directeur de l'Académie. La plateforme propose cinq catégories de vidéos: gestes techniques, maîtrise de balle, jonglage, psychomotricité et vivez comme un pro, une catégorie qui recèle divers conseils extra-sportifs et nutritionnels. Le Standard de Liège a fixé à 8 euros/mois le prix de l'abonnement pour une seule catégorie, ce prix correspondant à une vidéo par semaine et à 18 euros/mois le prix de l'abonnement pour l'ensemble des catégories (5 vidéos/semaine), sachant qu'un cycle dure 13 semaines. Les joueurs qui s'abonnent au cycle complet seront invités à un entraînement jeunes du Standard de Liège, les abonnés pouvant envoyer leurs propres vidéos pour correction. Des formules (90 euros ou 240 euros) offrent, elles, un suivi de plus en plus soutenu en termes de correction des gestes. "Il n'y a aucun objectif de rentabilité ni de recrutement puisque nous travaillons déjà avec 20 clubs partenaires, disséminés aux quatre coins de la Wallonie qui nous ont envoyé, cette année, onze joueurs qui intégreront l'Académie. Nous allons surtout voir s'il y a un intérêt vu le caractère novateur", conclut Pierre Locht. (Belga)

Nos partenaires