Le Standard à trois derrière ?

18/01/17 à 12:38 - Mise à jour à 14:20

Source: Sportmagazine

Jankovic pourrait opter pour un trio défensif dimanche contre le Club Bruges.

Le Standard à trois derrière ?

Filip Mladenovic, un profil de latéral offensif qui convient à merveille au 3-4-3. © BELGAIMAGE

C'est dans l'air du temps. La révolution du 3-4-3 a connu son apogée lors du dernier Tottenham-Chelsea. Sur le papier, Antonio Conte et Mauricio Pochettino alignent exactement la même formation. Sur le pré, l'affrontement tourne à l'avantage du second (2-0).

Chez nous, Roberto Martinez a quasi instinctivement opté pour la même idée. Elle lui permet de sublimer plusieurs de ses talents offensifs, mais aussi et surtout de soigner son collectif ainsi que de combler le manque de concurrence aux backs.

Avec le retour de Milos Kosanovic, Aleksandar Jankovic se retrouve dans un casse-tête luxueux. Trois centraux de qualité, dont un seul droitier, pour deux places supposées de titulaires. Le 3-4-3 peut soulager le T1 rouche de quelques-unes de ses migraines.

La trêve et le présent stage espagnol lui permettent de mettre de l'ordre dans son esprit. Ses récentes mises en place révèlent effectivement un système à trois défenseurs centraux, pour un baptême de l'air probable pour la réception de Bruges, dimanche.

Mais ajoutez à cela le nouveau gros chantier hivernal à Sclessin et vous obtenez plus d'incertitudes que de convictions. Dans un tel schéma, le point d'interrogation se courbe vers les flancs. Au moins, le nouveau venu Filip Mladenovic rassure par ses prédispositions à ce poste.

Il a d'ailleurs reçu la première de ses six sélections dans un système similaire avec la Serbie, en mai 2012, au Stade de France (2-0). Un dépucelage de 59 minutes pour la doublure attitrée d'Aleksandar Kolarov, qui parle du " plus beau jour de sa vie ". Prometteur.

Par Nicolas Taiana

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Filip Mladenovic, le nouveau joueur du Standard, dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires