Le "rêve importe plus que l'argent" pour le nouveau gardien du Standard Guillermo Ochoa

14/07/17 à 16:53 - Mise à jour à 16:55

Source: Belga

(Belga) "Beaucoup de Mexicains se demandent pourquoi j'ai privilégié le Standard à un retour au Mexique. Car l'argent m'importe moins que le rêve", a déclaré vendredi, lors de sa présentation officielle, Guillermo Ochoa, nouveau gardien du Standard. "Pour moi, ce contrat est un pas en avant, surtout à un an de la Coupe du Monde. Je vais enfin pouvoir jouer pour gagner un championnat ou participer à la Ligue des Champions, mon rêve". L'international mexicain est la troisième recrue du Standard. Le club liégeois prendra dès samedi ses quartiers au Touquet (France) pour son stage estival.

Sur les tablettes du club liégeois depuis 18 mois, le gardien mexicain a cette fois décidé de parapher un contrat de deux ans, assorti d'une option pour une saison supplémentaire, avec le cercle principautaire. "En janvier 2016, la situation était différente, je n'avais pas toutes les cartes en main. Cette fois, j'étais libre. J'en ai parlé avec ma famille et les responsables sportifs du Standard à qui j'avais demandé du temps avant de rendre réponse", a expliqué Ochoa. L'international mexicain, engagé en juin dernier en Coupe des Confédérations, a également discuté du championnat belge et du fonctionnement du club liégeois avec d'anciens partenaires dont Ricardo Faty, passé en bord de Meuse. "On croit que c'est un championnat facile mais c'est tout le contraire", admet celui qui a déjà pris connaissance du fonctionnement particulier de la compétition. Fort de 87 sélections avec le Mexique, le portier de 32 ans avait crevé l'écran lors de la Coupe du Monde 2014. Il se considère plus fort mentalement et physiquement qu'il y a trois ans et fera tout pour devenir un des leaders du vestiaire grâce à son expérience acquise en Ligue 1 (Ajaccio) et en Liga espagnole (Malaga, Grenade). "J'arrive à pleine maturité. Je peux jouer jusqu'à 40 ans. Ce contrat est important pour moi. Je vais enfin pouvoir jouer pour décrocher des titres et disputer des compétitions européennes. Je sais que le coach et la direction sportive me font confiance mais il faut la mériter et travailler", répond-il quand on évoque la préséance sur Jean-François Gillet. 'Memo', son surnom, estime que le groupe, composé de jeunes et de joueurs expérimentés, est capable de réaliser une excellente saison. "On devra travailler ensemble pour gommer les erreurs du passé comme, par exemple, sur les phases arrêtées", a encore souligné le Mexicain. (Belga)

Nos partenaires