Le président de la fédération russe de tennis compte sur Maria Sharapova aux Jeux de Rio

08/03/16 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

Source: Belga

(Belga) Malgré le contrôle antidopage positif de Sharapova à Melbourne le 26 janvier, et la suspension qui va en découler, le président de la Fédération russe de tennis Shamil Tarpischev entend bien voir la championne, actuelle 7e joueuse mondiale, disputer cet été les JO de Rio (5-21/08). Il a confié son sentiment mardi à l'agence de presse russe Tass.

Sharapova, qui a vu ses sponsors Nike et Tag Heuer mettre un terme à leur collaboration à la suite de l'annonce de son infraction, sera suspendue à titre provisoire à partir du 12 mars par la Fédération internationale (ITF). La Russe qui a accepté le résultat de l'analyse risque une longue suspension. Le meldonium est interdit depuis le 1er janvier par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA). "Je pense que c'est un non-sens" a déclaré Tarpischev. "Les sportifs prennent ce que leur prescrivent les physiothérapeutes et médecins. Je pense que Sharapova a toujours une chance d'être présente aux Jeux, cependant nous allons voir comment la situation va évoluer." La capitaine de l'équipe de Fed Cup Anastasia Myskina est aussi derrière la joueuse. "L'équipe a commis une faute, pas Sharapova. L'équipe russe compte toujours sur elle." Le sport russe est secoué par le dopage. La fédération russe d'athlétisme est actuellement suspendue de toute compétition internationale et l'agence russe antidopage n'est plus homologuée par l'AMA, à la suite de la révélation d'un système de dopage organisé et de corruption qui a permis de le maintenir. (Belga)

Nos partenaires