Le président de l'UCI opposé à la venue de Lance Armstrong au Ronde

17/01/18 à 20:47 - Mise à jour à 20:48

Source: Belga

(Belga) David Lappartient, le président de l'Union cycliste internationale, apprécie modérément la venue programmée de Lance Armstrong au prochain Tour des Flandres. L'Américain suspendu à vie pour dopage sera en effet invité sur la prochaine édition du Ronde, le 1er avril.

Avant le Tour des Flandres, Armstrong sera la 'guest star' d'un 'business-event' organisé par Flanders Classics, l'organisateur du Ronde, le 30 mars. Lance Armstrong a pour rappel été suspendu à vie pour dopage, et gommé entre autres du palmarès du Tour de France. Après ses aveux en janvier 2013, il était devenu persona non grata dans le monde du cyclisme, et n'était nulle part bienvenu. Il effectuera donc son grand retour médiatique dans le monde de la petite reine en Flandre. Cela n'est pas du goût de David Lappartient. Le Français a écrit à l'Américain pour lui demander de rester à l'écart de la classique flamande. Lappartient en a aussi parlé avec Wouter Vandenhaute, l'organisateur du Ronde. "Je lui ai fait part de mon point de vue au cours d'une discussion intense", explique Lappartient, "Mais Armstrong est un homme libre, je ne peux pas l'empêcher d'intervenir dans une université le vendredi avant la course", déclare David Lappartient au journal suisse Neue Zurcher Zeitung. "Néanmoins, ce n'est pas bon pour le cyclisme. Je lui ai écrit pour qu'il ne se montre pas sur les courses". Vandenhaute a rencontré Armstrong en octobre à Washington. "Un homme apaisé et en paix avec lui même", estime-t-il. "Bien sûr qu'il faut combattre le dopage dans le cyclisme, et si possible l'éradiquer. Mais sans pour autant enterrer le passé, qu'il faut au contraire assumer. Des coureurs comme Laurent Jalabert ou Richard Virenque sont régulièrement honorés, alors je ne vois pas pourquoi Lance Armstrong et Jan Ulrich ne pourraient pas également l'être...", déclarait-il le mois dernier. (Belga)

Nos partenaires