Le président de l'UCI n'a pas écrit à Armstrong mais à l'organisateur Wouter Vandenhaute

18/01/18 à 11:29 - Mise à jour à 11:30

Source: Belga

(Belga) David Lappartient, nouveau président de l'Union Cycliste Internationale (UCI), n'a pas écrit de lettre à Lance Armstrong afin qu'il ne vienne pas à assister au prochain Tour des Flandres cycliste. C'est pourtant ce qui était ressorti d'une interview avec le Neue Zürcher Zeitung, mercredi. Le journal suisse aurait mal compris les paroles du Français. "Lappartient a écrit une lettre à Wouter Vandenhaute, pas à Amstrong", a confirmé l'UCI auprès de Belga.

Comme chacun sait, le président de l'UCI est fortement opposé à la présence de Lance Armstrong au Tour des Flandres. Deux jours avant la course, l'Américain sera le conférencier invité à la "Tour of Flanders Business Academy", une initiative de Wouter Vandenhaute qui est aussi l'organisateur de la course. Armstrong assistera ensuite au Ronde. "La manière dont les propos du président ont été présentés dans l'interview accordée au journal suisse Neue Zürcher Zeitung, était confuse. David a écrit une lettre à Wouter Vandenhaute, pas à Lance Armstrong", précise l'instance mondiale du cyclisme dans une brève réponse à Belga. Ce jeudi, le quotidien flamand Het Nieuwsblad a révélé que les paroles de Lappartient n'ont pas eu beaucoup d'impact sur Armstrong. "Dans une courte correspondance par courrier électronique avec notre journal, Armstrong lui-même a réagi pour la première fois à l'agitation", écrit le journal. Il a fait comprendre que le message de Lappartient n'est pas passé: "Je n'ai pas reçu de lettre. Je n'ai rien d'autre à ajouter. Je te vois le 1er avril" a écrit le Texan. L'Américain entend donc bien se rendre en Belgique à l'occasion du Tour des Flandres cycliste le 1er avril, ainsi qu'au rendez-vous d'affaires du 30 mars. (Belga)

Nos partenaires