Le premier relais 4x100m 4 nages mixte belge de l'histoire reste à quai en séries à Glasgow

06/08/18 à 14:41 - Mise à jour à 14:42

Source: Belga

(Belga) Petit moment historique pour la natation belge, lundi en fin de matinée à Glasgow. Le premier relais national belge 4x100m 4 nages mixte s'est aligné en compétition à l'occasion des séries des championnats d'Europe. Emmanuel Vanluchene (56.32 en dos), Basten Caerts (1:00.32 lancé en brasse), Kimberly Buys (58.39 lancée en papillon) et Juliette Dumont (56.19 lancée en crawl) ont été crédités du 10e temps des séries (3:51.22) à 1.36 seconde de la finale. Le quatuor n'aura pas la consolation d'avoir établi un record de Belgique. "Comme c'est la première fois qu'il est réalisé au niveau de l'équipe nationale, ce chrono sert de référence. Pour établir le premier record de Belgique en équipe nationale, il faudra nager plus vite à l'avenir", a expliqué Philippe Midrez, le directeur technique de la fédération.

Cette épreuve deviendra olympique aux JO de Tokyo en 2020. Pour pouvoir la disputer, il faut se classer dans le Top 12 aux Mondiaux 2019 à Gwenju, en Corée du Sud, ou figurer parmi les 4 meilleures nations non-qualifiées dans le ranking mondial établi en 2020. Lundi à Glasgow, le staff technique avait décidé de confier le dernier relais à Juliette Dumont plutôt qu'à sa cousine Valentine Dumont, à priori un peu plus rapide. "Sur 100m, elles sont équivalentes (55.48 pour Valentine, 55.62 pour Juliette). Le coach Ronald Claes voulait préserver Valentine en vue du 4x200 de mardi" a justifié Midrez. Emmanuel Vanluchene a lancé le relais dans une spécialité dont son record personnel (55.14) remonte déjà à 5 ans. "Je sais que si je m'entraîne spécifiquement, je peux retrouver mon nouveau assez vite. C'était notre première expérience. Si on nage en 3:50, on est certainement dans le Top 8." Basten Caerts, qui était content de sa performance personnelle, regrettait le manque de préparation notamment dans le passage des relais. "Le potentiel existe avec ce relais mais il faut s'entraîner davantage. Quand on voit ce qui a été réalisé dans le passé avec 4x100 ou 4X200 messieurs. On s'est beaucoup entraînés avec Emmanuel pour le passage de relais mais pas entre Kimberly et moi ou entre Juliette et Kimberly. Du coup, c'est un peu amer de ne pas se qualifier. C'était possible." L'échec de la qualification pour la finale dans ce relais, après celui enregistré dans le 100m papillon, risque d'avoir des conséquences sur l'avenir sportif de Kimberly Buys, âgée de 29 ans. "Pour garder mon contrat avec Topsport Vlaanderen, je devais figurer dans le Top 8 d'une course olympique ici (100 pap ou 4x100 4 nages mixte, ndlr). Il me reste à réussir une bonne perf sur 50 papillon et faire valoir mon chrono en série du 100 m (4e) pour espérer. Mais Topsport Vlaanderen est en général assez strict. On va voir." "C'était déjà un peu mieux que le 50, mais j'espérais faire encore un peu mieux", a déclaré Juliette Dumont. "Mais c'était une super expérience de nager en mixte en 4 nages. J'avais déjà nagé en mixte en Euro juniors il y a deux ans juste en crawl. C'était encore différent. C'est un peu frustrant de manquer la qualification parce qu'elle était accessible. C'était une première expérience." (Belga)

Nos partenaires