Le nouveau prix pour le meilleur descendeur provoque la protestation du peloton

02/05/17 à 12:44 - Mise à jour à 12:45

Source: Belga

(Belga) Vendredi, la 100e édition du Giro s'élance de Sardaigne. L'organisation a décidé d'innover en créant un prix pour le meilleur descendeur du peloton. A une époque où la sécurité des coureurs est souvent en question, cette nouveauté crée une vague de protestation au sein du peloton.

"Serieux?!", a réagi Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) sur Twitter. "Si c'est vrai, ils devraient avoir honte. Il n'y a déjà pas assez de chutes ? Visiblement, ils ne sont seulement intéressés que par le sensationnel..." Wout Poels, le grimpeur néerlandais de Sky, est lui aussi sceptique: "Mettre en danger des vies pour donner un prix au meilleur descendeur du Giro ? J'espère que c'est une blague. Que fait-on de la sécurité ?" Koen de Kort (Sunweb), Bram Tankink et Jos van Emden (tous deux de LottoNL-Jumbo) ont condamné cette action sur Twitter. "Une course de trois semaines à travers l'Italie offre déjà assez de 'spettacolo'", a estimé Van Emden. Tom Van Damme, le président de la Ligue vélocipédique belge (RLVB), partage les critiques. "A un moment où tout le monde songe à la sécurité dans le peloton, un prix pour le meilleur descendeur dans le Giro est inacceptable. j'ai immédiatement demandé d'interdire le prix." Le Giro s'élance vendredi par une étape de 206 km entre Alghero et Olbia. L'an dernier l'Italien Vincenzo Nibali avait remporté la 99e édition devant le Colombien Johan Esteban Chaves et l'Espagnol Alejandro Valverde. (Belga)

Nos partenaires