Le Néerlandais Niki Terpstra (Quick-Step Floors) gagne devant Philippe Gilbert au Samyn

27/02/18 à 17:33 - Mise à jour à 17:35

Source: Belga

(Belga) Déjà vainqueur en 2016, le Néerlandais Niki Terpstra (Quick-Step Floors) a remporté le Grand Prix cycliste Samyn (1.1) qui fête cette année ces 50 ans, sur 200km entre Quaregnon et Dour, mardi, sous le soleil, mais par une température avoisinant le zéro degré.

Niki Tersptra a faussé compagnie dans le final à son coéquipier Philippe Gilbert, 2e à 25 secondes et au Français Damien Gaudin (Direct Energie), 3e à 45 secondes, extraits eux-mêmes d'un groupe de 5 attaquants esseulés à 70km de l'arrivée. La première attaque sérieuse de la journée avait vu 7 coureurs - Maxime Daniel (Fra), Tom Devriendt, Damien Gaudin (Fra), Quentin Jaurégui (Fra), Johan Le Bon (Fra), Casper Pedersen (Dan) et Franklin Six - prendre jusqu'à 3 minutes d'avance après 50 kilomètres de course. L'échappée avait été rejointe ensuite par une dizaine de coureurs dont Tosh Van der Sande, Boris Vallée et six coureurs de la formation Quick-Step Floors: Tim Declercq, Philippe Gilbert, Davide Martinelli (Ita), Florian Sénéchal (Fra), Zdenek Stybar (Tch) et Niki Terpstra (P-B). A 70 kilomètres, le final s'est dessiné avec l'échappée de cinq coureurs: le Luxembourgeois Alex Kirsch (WB Acqua Protect Veranclassic), Tosh van der sande (Lotto Soudal), Damien Gaudin donc et les deux Quick Step-Floors, Philippe Gilbert et Niki Terpstra. Philippe Gilbert était contraint de changer de vélo à 58 kilomètres de l'arrivée, mais avec l'aide de son équipier, il réintégrait le groupe de tête assez facilement. A 37 km de l'arrivée, c'était le regroupement général derrière les cinq hommes de tête qui comptaient toujours près d'une minute d'avance. Trois coureurs ont tenté de revenir malgré tout, le Lituanien Gedmininas Badgonas (AG2R La Mondiale), le Français Adrien Petit et Guilaume Van Keirsbulck (Wanty-Groupe Gobert), le vainqueur de l'an dernier. A 27 km de l'arrivée, Kirsch et van der Sande devaient lâcher prise à l'entame du 3e et dernier tour de circuit local à Dour. Contre toute attente, Terpstra attaquait à 13 km de l'arrivée pour filer vers sa première victoire de l'année, la 20e de sa carrière et sa 2e au GP Samyn après son succès de 2016. La course a été marquée aussi par la lourde chute de Vincent De Sy (T.Palm-Pôle Continental Wallon), 22 ans, qui pourrait souffrir de fractures au bras et à la jambe. (Belga)

Nos partenaires