Le nageur italien Filippo Magnini objet d'une enquête de l'antidopage

06/10/17 à 20:52 - Mise à jour à 20:53

Source: Belga

(Belga) Le nageur italien Filippo Magnini, deux fois champion du monde du 100 m nage libre, fait l'objet d'une enquête ouverte par l'agence antidopage italienne (Nado) pour "usage ou tentative d'usage de produits dopants", rapportent vendredi les médias italiens.

Magnini ainsi qu'un autre nageur, Michele Santucci, doivent être entendus dans les jours à venir par les enquêteurs de la Nado dans ce dossier. Cette enquête des instances de lutte contre le dopage a été ouverte dans la foulée d'une procédure pénale contre Guido Porcellini, un médecin nutritionniste accusé de trafic de produits dopants et de médicaments contrefaits. Magnini a été cité dans ce dossier mais son cas a été classé faute d'éléments probants, selon la Gazzetta dello Sport. Certains produits lui auraient été destinés mais, selon les enquêteurs, il ne les auraient ni utilisés, ni même reçus. Guido Porcellini sera lui jugé à partir du 7 novembre par le tribunal de Pesaro, la ville natale de Magnini dans le centre de l'Italie. "Je considère que ces vérifications de la part de la Nado sont une obligation liée à l'enquête pénale sur Porcellini. Les enquêteurs ont déjà établi que j'étais étranger à ces faits. Soyons clairs, s'il vous plaît", a écrit Magnini sur Twitter peu après l'annonce de l'ouverture de cette procédure. Magnini, âgé de 35 ans, a été champion du monde du 100 m en 2005 et 2007 et a obtenu une médaille de bronze aux jeux Olympiques d'Athènes en 2004, avec le relais 4x200 m italien. Il est aussi très connu en Italie pour avoir été pendant plusieurs années le compagnon de la championne olympique 2008 du 200 m Federica Pellegrini, qui est une immense vedette dans la Péninsule. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos