Le meilleur gardien du monde de hockey Vincent Vanasch prolonge de deux ans au Watducks

21/02/18 à 16:11 - Mise à jour à 16:12

Source: Belga

(Belga) Le meilleur gardien de hockey sur gazon du monde, Vincent Vanasch jouera encore les deux prochaines saisons au club du Waterloo Ducks. Le dernier rempart des Red Lions a annoncé la nouvelle à la presse mercredi midi au sommet de l'Atomium à Bruxelles. Résistant aux sirènes des clubs néerlandais et allemands, celui dont un des surnoms est "The Wall" (le mur) a maintenu sa confiance au club qui l'"a lancé en 2011."

A 30 ans, le vice-champion olympique de Rio en 2016 et vice-champion d'Europe d'Amsterdam en 2017 garde plus que jamais de l'ambition que ce soit avec son club ou avec l'équipe nationale. Et pour longtemps. Son éternel sourire aux lèvres, le Bruxellois a expliqué son choix, lui qui avait connu avec succès le championnat des Pays-Bas en 2015 et 2016 avec Oranje-Zwart. Au sein de la formation d'Eindhoven, il avait gagné le titre national et surtout l'Euroligue avant de revenir à l'ombre du plus célèbre lion de Belgique lors du championnat 2016-2017. "Je cherchais à l'époque un nouveau challenge sportif après trois titres consécutifs avec les Ducks (2012, 2013 et 2014). Depuis 2012, les Néerlandais me voulaient et je refusais. J'ai finalement accepté. Aujourd'hui, j'ai envie de gagner de nouveau avec les Ducks en Belgique et en l'Euroligue à l'avenir (le club ne s'est pas qualifié cette saison)." Les performances de l'équipe nationale contribuent aussi au plaisir de jouer de Vincent Vanasch. "J'ai tout vécu depuis la préparation pour les JO de Pékin (en 2008). On était à l'époque déjà content de participer aux Jeux et aujourd'hui on en est revenu avec une médaille d'argent. J'ai l'intention de continuer au moins jusqu'à Tokyo (2020) et si je n'ai pas de blessure, que mentalement je tiens le coup et que je garde beaucoup de plaisir je veux aller jusqu'à Paris (2024). Le gardien argentin champion à Rio (Juan Manuel Vivaldi, ndlr) avait bien 37 ans." Désormais diplômé d'un masters en kinésithérapie, Vanasch se consacre à plein temps au hockey. "Ce n'est pas possible de travailler et de combiner le programme de l'équipe nationale. Je fais les choses à 100%, je m'y donne à fond. Le championnat de Belgique c'est bon aussi pour l'équipe nationale", explique 'Vince'. L'an dernier, il avait disputé pendant six semaines le très réputé championnat d'Inde qui se tenait durant l'interruption hivernale belge. Il espère bien y retourner l'an prochain, la compétition n'ayant pas lieu en 2018. Le gardien des Red Lions retournera néanmoins dès cette année en Inde, à Bhubaneswar (du 28 novembre au 16 décembre), à l'occasion de la Coupe du monde le grand objectif de l'année. Avant cela, la 37e et dernière édition du Champions Trophy se jouera à Breda, aux Pays-Bas, du 23 juin au 1er juillet. Les six meilleures nations du monde y sont conviées. Parmi elles, la Belgique, 3e au ranking derrière l'Australie et l'Argentine. Elle sera emmenée par le meilleur joueur du monde Arthur Van Doren et le meilleur gardien de but Vincent Vanash. (Belga)

Nos partenaires