"Le comportement de Bia ne collait pas avec les valeurs du Standard"

12/08/15 à 11:59 - Mise à jour à 11:56

Source: Sportmagazine

Rencontre avec le jeune et nouveau directeur général du Standard, Bob Claes.

"Le comportement de Bia ne collait pas avec les valeurs du Standard"

© BELGAIMAGE - LAURIE DIEFFEMBACQ

Pendant les années Duchâtelet, le Standard a été une espèce de supermarché de joueurs. Ça va changer ?

La grande différence, c'est que ce club ne fait plus partie d'un réseau. Maintenant, toute l'attention de la direction est portée sur le Standard. Donc, oui, c'est un gros changement.

Tous les agents sont maintenant acceptés ?

On a dit qu'on repartait d'une page blanche. Tout le monde mérite sa chance. Mais pour l'agent qui ne sera pas correct, on aura vite tiré nos conclusions.

Comment avez-vous fait pour vous débarrasser d'une grosse vingtaine de joueurs en quelques semaines ?

Quand Bruno Venanzi est devenu président, on a regardé sur quels points on allait devoir se concentrer d'urgence, en priorité. Notre conclusion, c'était qu'il y avait beaucoup trop de joueurs sous contrat, près de 45. Ces ventes ont été le premier fait d'armes de la nouvelle direction.

Mais il y a beaucoup de clubs qui voudraient faire partir leurs joueurs sans utilité et qui n'y arrivent pas !

Je ne vais pas entrer dans les détails mais Bruno Venanzi et Axel Lawarée ont quand même pas mal de contacts, c'est d'abord ça qui nous a permis de trouver rapidement des solutions. On a aussi su convaincre ces joueurs que ce n'était pas intéressant pour eux de rester à partir du moment où l'entraîneur ne comptait pas sur eux. On n'a éjecté personne de force, tout s'est fait en concertation.

Et puis, il y a eu le feuilleton Geoffrey Mujangi Bia... En l'écartant du groupe, Slavo Muslin a montré qu'il était le seul patron sportif ?

Tout s'est fait en concertation, c'est une décision du coach et de la direction. Le joueur a eu un comportement qui ne collait pas avec les valeurs du Standard.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Bob Claes dans votre Sport/Foot Magazine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires