Le COIB continuera d'appliquer les critères internationaux en matière de sélection

25/04/18 à 15:56 - Mise à jour à 15:58

Source: Belga

(Belga) Le conseil d'administration du Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) a décidé de continuer à appliquer les critères internationaux en matière de sélection pour les futures éditions des Jeux Olympiques. Le COIB l'a annoncé mercredi par voie de communiqué.

En amont des Jeux Olympiques de Rio 2016, le COIB avait pris la décision d'appliquer les critères internationaux, émis par les fédérations internationales en accord avec le Comité International Olympique (CIO), en matière de sélection aux Jeux Olympiques, et donc de ne plus établir ses propres critères. "Il est préférable d'opérer de la sorte que d'établir nos propres critères", a déclaré à l'agence Belga Luc Rampaer, porte-parole du COIB. "Autant aller dans ce sens, d'autant que les critères internationaux de sélection se sont durcis. Cela rejoint la vision du COIB." Après les Jeux d'hiver de Pyeongchang en février, le COIB a évalué cette politique de sélection et a décidé, à l'unanimité, de continuer à appliquer les critères internationaux pour les futures éditions des Jeux Olympiques. "C'est également plus clair pour tout le monde. Les athlètes connaissent donc les éventuels minima à réaliser et les performances à atteindre. Ils peuvent donc s'entraîner en toute sérénité", a ponctué Luc Rampaer. Le COIB pourrait néanmoins, à la demande expresse de fédérations sportives, autoriser des exceptions pour les fédérations qui souhaiteraient établir des critères plus stricts et ce uniquement pour des raisons sportives. Outre ces possibles exceptions, le COIB veillera à ce que les fédérations sportives éditent des critères internes de sélection. Ceux-ci doivent en effet s'appliquer dans les cas où, dans une discipline sportive déterminée, le nombre d'athlètes sélectionnables s'avérerait être supérieur au nombre d'athlètes pouvant être envoyés. Il faudra que ces critères internes soient définis de manière précise. Ils devront également être annoncés endéans un délai suffisant qui permette aux athlètes concernés de poursuivre leur préparation en toute sérénité et de manière optimale. (Belga)

Nos partenaires